1er trimestre 2016 : 283 M€ levés selon le Baromètre des startups du numérique françaises

3
164
Booking.com

le Baromètre des startups du numérique françaises

Capgemini Consulting, la marque de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini, et eCap Partner, banque d’affaires spécialiste del’industrie numérique, dévoilent aujourd’hui le baromètre interactif des startups françaises du 1er trimestre 2016 (www.barometre-startups.org).

Il offre une vision consolidée de l’écosystème des startups françaises du numérique, dans le but d’en comprendre – trimestre après trimestre – les principales tendances et de mesurer les dynamiques en cours.

133 levées de fonds ont été recensées sur ce premier trimestre 2016, pour un total de 283 M€[1] et un montant moyen stable à 2,2M€.

Capture d’écran 2016-05-30 à 14.36.43

Alors que le T4 2015 faisait apparaître un ralentissement des investissements (-28% en valeur) par rapport à un T3 2015 marqué par des levées majeures, la dynamique sur le T1 2016 apparait positive avec une croissance de +34% en volume et 20% en valeur par rapport au T1 2015.

 

 

  2016 2015
T1 T4 T3 T2 T1
Nombre de levées 133 106 92 122 99
Montant cumulé (M€) 283 M€ 226 M€ 314 M€ 274 M€ 234 M€
Montant moyen (M€) 2,2 M€ 2,2 M€ 3,8 M€ 2,3 M€ 2,5 M€

 

Trois secteurs se démarquent ce trimestre :

–        Les applications & technologies d’entreprise (52M€, 12 levées), notamment portées par la levée de CEDEXIS (21 M€, 1ère levée du trimestre) ;

–        Le secteur Beauté, Santé (37M€, 11 levées), avec deux levées dans le top 10 : mon docteur.fr, Rythm ;

–        Les Fintech (26M€, 7 levées), plébiscitées par les investisseurs corporate qui se sont positionnés sur près de la moitié de ces levées.

Capture d’écran 2016-05-30 à 14.37.09

Les comportements d’investissements restent globalement similaires à ceux observés en 2015, avec toutefois un léger repli de la participation des fonds étrangers aux levées (12% sur le T1 2016 contre 14% en 2015).

Capture d’écran 2016-05-30 à 14.37.17

T1 2016 2015
% de participation Montant
moyen – M€
Age

moyen

% de participation Montant
moyen – €
Age moyen
Par type d’investisseurs
Fonds 50% 2,8 M€ 3,7 ans 58% 3,8 M€ 3,2 ans
Business angels 51% 1,9 M€ 2,8 ans 42% 1,5 M€ 2,4 ans
Corporate 17% 4,1 M€ 3,8 ans 18% 6,7 M€ 3,0 ans
Institutionnels 16% 3,9 M€ 3,2 ans 17% 5,6 M€ 3,7 ans
Crowdfunding 6% 0,4 M€ 2,6 ans 6% 0,5 M€ 2,9 ans
Par origine des investisseurs
France 90% 2,2 M€ 3,1 ans 88% 2,7 M€ 2,8 ans
Etranger 12% 5 M€ 3,8 ans 14% 8,3 M€ 3,2 ans

METHODOLOGIE

Ce baromètre se focalise sur les entreprises répondant aux critères suivants :

  • Disposer d’une activité liée au numérique
  • Avoir réussi au moins une levée de fonds auprès d’un investisseur du capital risque
  • Etre âgée de moins de 7 ans
  • Société non cotée en bourse et indépendante

Pour établir cette base, nous avons fait l’inventaire complet des levées de fonds récentes (2010-2016) réalisées dans le numérique en France (~ 2200 levées de fonds identifiées) sur la base d’une veille sur les levées (50 médias sources, annuaire de levées,…) et d’une validation de ces informations auprès des investisseurs (screening des sites, validation des portefeuilles).

Pour chacune des entreprises ayant fait l’objet d’une de ces levées de fonds, ont été récupérés, sur la base de sources d’information publiques les noms, date de création, adresse, effectifs, site web et description de l’activité des entreprises identifiées.

Le baromètre s’appuie ainsi sur un échantillon de plus de 1000 entreprises répondant à ces critères. Celle-ci ont été parcourues une à une et ont été affectées manuellement à un secteur d’activité et à un business model.

 

3 Commentaires

  1. 2015 était l’année des records de financement pour les start-up français bien évidemment ! 1 milliard d’euros c’est déjà très bien ! Juste pour ajouter à votre article riche que je vous remercie pour l’avoir publié, la levée de fond moyenne a progressé par rapport à 2014 et le nombre d’opérations est de plus de 33%. Elle a progressé aussi en 2015 de 2.6 millions d’euros contre 1.5 million par rapport à cette année. (source des chiffres http://www.usine-digitale.fr/article/record-de-financement-pour-les-start-up-francaises-en-2015-1-milliard-d-euros.N382433)

LAISSER UN COMMENTAIRE