#eMARKETING – iMEDIA BRAND SUMMIT – By COMEXPOSIUM

    280
    Quand :
    mar 13 Juin 17 @ 9:00 – mer 14 Juin 17 @ 17:15
    2017-06-13T09:00:00+02:00
    2017-06-14T17:15:00+02:00
    Où :
    Centre de congrès Bellevue
    3 Place Bellevue
    64200 Biarritz
    France
    Tarif:
    sur invitation exclusivement
    Contact:
    COMEXPOSIUM

     
    En juin 2017, plus de 500 grandes personnalités du Marketing Digital seront réunies à Biarritz dans le cadre de la 4ème édition de iMedia Brand Summit pour 2 jours de business, de conférences et de networking haut de gamme.

    TEMPS FORTS 

    Mardi 13 juin – 11h
    Keynote d’Andrew Davis, Content « visionnaire »

    Insights 2 Impact, how amazingly effective marketers leverage basic data to make a massive impact?

    Comment les plus incroyables marketeurs partent des données de base pour arriver à un impact massif.

    Dans le marché actuel, nous pouvons mesurer, suivre et enregistrer presque tout. Nous avons accès à l’information client et consommateur comme jamais auparavant. Nous nageons littéralement dans les données. Ces données sont un passif et l’information est une marchandise : ce qui vous sépare de toute autre entreprise dans le monde, ce sont les idées que vous en tirez. L’insight est un atout.

    Avec cette keynote, Andrew Davis vous montrera comment les marques les plus brillantes ont transformé des données simples en insights étonnants. Il vous montrera comment les marques grand public ont exploité des données basiques pour transformer leurs ventes. Vous apprendrez comment les entreprises B2B utilisent les données qu’elles ne possèdent pas pour abonder leurs stratégies d’email marketing. Vous apprendrez même comment une marque a transformé son lien de désabonnement comme son donnée la plus précieuse sur son environnement concurrentiel.

    Mardi 13 juin – 18h15
    Keynote de Tom Cochran, ex Digital Leader du Président Obama

    « President Obama’s Digital Legacy : Transparency, Participation and Collaboration » « President Obama’s Digital Legacy : Transparency, Participation and Collaboration » par Tom Cochran

    Dès ses premiers jours en tant que Président des Etats-Unis, Barack Obama a signé le mémorandum «Transparence et gouvernement ouvert», établissant les caractéristiques opérationnelles essentielles du gouvernement en matière de transparence, de participation et de collaboration.

    Comment l’Administration Obama a-t-elle concrétisé cela en utilisant des plates-formes numériques, des technologies open source et une culture de transformation ? Découvrez comment ces trois points de fonctionnement essentiels se sont retrouvés au cœur du développement numérique de la Maison Blanche, en écho au Premier Amendement de la Constitution des États-Unis de « demander au gouvernement un meilleur traitement des doléances ». La plate-forme open source «We the People» a permis aux citoyens de participer au gouvernement comme jamais auparavant et a eu un impact matériel sur des points de législation stratégiques touchant des millions d’Américains. Les gens ont des attentes de plus en plus élevées et exigent cette ouverture aux organisations et aux marques avec lesquelles ils interagissent. Comment pouvons-nous continuer à répondre aux demandes croissantes des clients, des électeurs et des citoyens ?

    Mercredi 14 juin – 9h
    talkaBOT, les nouveaux outils de la relation client

    Fluidifier la relation client, rien que ça ! Avec un objectif affiché particulièrement ambitieux, les assistants virtuels se multiplient tant du côté des devices que du côté des annonceurs. Les chatbots, assistants virtuels personnels et autres applications mobiles de messagerie utilisées à des fins marketing, peuvent-ils apporter autre chose que du service ? De la valeur par exemple ? Ne vont-ils pas surcharger des interactions déjà extrêmement nombreuses ?

    Mercredi 14 juin – 12h15
    Shape my reality ! Réalité augmentée et virtuelle au service des marques

    L’été 2016 a été marqué par l’entrée fracassante de la réalité augmentée pour un usage grand public avec Pokémon Go. Si le jeu en soi s’est essoufflé, la vitesse à laquelle les utilisateurs se sont approprié la technologie et leur nombre faramineux sont les symptômes d’une tendance dont  les marques ne manqueront pas de se saisir : la réalité augmentée peut générer du business.

    La réalité virtuelle, quant à elle, continue à se développer grâce à la « démocratisation » des devices qui rend ces technologies de plus en plus abordables, moins chères à produire pour les annonceurs, et dont on commence à percevoir une potentielle économie d’échelle.

    Quelles valeurs ajoutées les marques peuvent-elles tirer de ces technologies ?  Là où la réalité virtuelle joue la carte de l’expérience immersive, la réalité augmentée joue celle de l’expérience participative ; faut-il choisir entre les deux ?

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE