IOT : il faut dépasser le stade exploratoire !

0
1312
Booking.com

CAP sur l’IOT 

Le Salon IOT World ouvrira ses portes le 22 et 23 Mars 2017.
L’occasion pour My Digital Week de faire le point sur ce marché en pleine croissance qui impacte tous les secteurs d’activités.

 

Entretien exclusif avec Luc Perard, Directeur Commercial EMEA, PTC-ThingWorx Stand F27, IoT World

 

My Digital Week : Quelle est la position de PTC sur le marché de l’IOT ? 

Luc Perard : La stratégie IoT de PTC a vu le jour fin 2013 avec l’acquisition de ThingWorx. Depuis, la société développe l’une des offres IoT parmi les plus robustes du marché.  Nous y avons investi 1 milliard de dollars sur les trois dernières années.  Aujourd’hui, notre part de marché représente 18%  et  les cabinets d’analystes comme Forrester Research ont identifié PTC comme le fournisseur proposant la plate-forme IoT la plus complète du marché ( rapport Forrester Wave sur les plates-formes IoT).

De plus, PTC a été nommé Meilleur fournisseur IoT de l’année par Compass Intelligence et Entreprise IoT industrielle de l’année par l’organisation IoT Breakthrough. Aujourd’hui l’offre ThingWorx est très complète, notre plateforme va de « l’Edge » au Cloud, et intègre des technologies d’Analytics, de Machine Learning et de Réalité Augmentée.

My Digital Week : Quelles organisations, quelles approches adopter pour dépasser le stade exploratoire ?

Luc Perard : Nous organisons de nombreux ateliers –workshop-  de découverte de nos solutions (‘Solution Discovery’), chez nos clients et prospects avec des représentants de tous les services de l’entreprise afin d’identifier les use cases verticaux et transversaux, et sélectionner celui/ceux qui ont le meilleur/plus court ROI. Nous misons également beaucoup sur notre réseau de partenaires intégrateurs. Leur rôle est essentiel pour supporter la technologie. D’une part pour valider rapidement la réponse donnée au ‘use case’, d’autre part pour faire évoluer itérativement la solution sur sa durée de vie.

De plus, le partenaire apporte aussi son écosystème, ce qui est essentiel pour nous.
Notre rôle est de supporter nos clients pour s’adapter aux grands changements technologiques nécessaires dans l’ère de la digitalisation qu’est la nôtre.

Comme l’explique très bien le professeur Michael Porter de l’Université d’Harvard dans un article intitulé Comment les objets intelligents connectés transforment les entreprises, disponible en ligne via le lien “How Smart, Connected Products are Transforming Companies

My Digital Week : Proof of Concept vs. Proof of Value : comment mesurer la pleine pertinence des use cases IoT ?

Luc Perard : Selon moi il est impératif de regrouper TOUS les services de l’entreprise (pas juste l’IT ou le Marketing) durant ces fameux ‘discovery workshop’. PTC ThingWorx peut se targuer de l’expertise et de l’expérience de centaines de workshops réussis. De plus, je recommande un accompagnement par un partenaire de type intégrateur (SSII ) ou cabinet de conseil. Il est nécessaire de rechercher la valeur sous ses différentes formes : pas uniquement en terme de réduction des coûts, mais aussi d’accroissement des revenus, de génération de revenus récurrents, d’amélioration de l’expérience utilisateur, du service client, etc.  A cet égard, la création ‘d’apps’ spécifiques ou de services IoT a un impact (positif) sur la valorisation même de l’entreprise.

My Digital Week : Nouveaux services ou nouveaux ‘business models’ : comment intégrer l’IoT à l’offre existante ?

Luc Perard : Nous sommes forcément dépendants de l’évolution du business model de chaque client. Notre mission en tant qu’éditeur est de les accompagner quel que soit leur niveau d’utilisation de la solution, de maturité digitale et leurs objectifs business. Effectivement, pour la plupart de nos clients on peut parler de mutation si je puis dire, le challenge est de passer de la simple ‘vente d’un produit ‘ (je vends le produit à mon client, puis je passe au client suivant) à ‘ la vente d’un service connecté’, avec un modèle de souscription mensuelle, annuelle, qui nécessite l’adoption et l’intégration des notions de ‘Service’, de ‘Customer Success’ dans la nouvelle organisation de l’industriel. Intégrer l’IoT n’est pas uniquement une question technologique, mais un changement de ‘business model’, de transformation des processus. La technologie n’est qu’un moyen finalement.

My Digital Week :Comment tirer profit de la data générée ? Articuler IoT et stratégies data-driven…

Luc Perard : En effet, la data n’a pas de valeur en soi on peut la comparer à du pétrole brut. Il reste cependant primordial de commencer par la collecter, où qu’elle se trouve : dans les devices, mais aussi dans les systèmes, les back-office, ou bien même générée par l’humain, puis il faut la formater. Il faut ensuite en tirer de la valeur, la ‘raffiner’ en quelque sorte ! C’est-à-dire, la mettre dans des contextes distincts.

Un exemple : le responsable de la maintenance d’une machine connectée n’a pas besoin de la même vue que le patron de l’usine où se trouvent toutes les machines connectées. Il s’agit ainsi de créer des apps spécifiques, répondant a des besoins précis, précisons que ces apps sont bien souvent exploitées par un petit nombre d’utilisateurs. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir un outil (en l’occurrence une plateforme IoT) permettant de réaliser ces apps rapidement, facilement, à moindre coût.

La data est enrichie à travers des technologies d’analytiques, capable de détecter des modèles dans un océan de données, et de prédire les données futures et les potentielles conséquences. 

My Digital Week : Quels messages souhaitez-vous faire passer ?

Luc Perard : Le positionnement de PTC sur le marché est unique, nous faisons se rencontrer le monde physique avec le monde digital. Nous sommes pionniers de la conception 3D numérique et du PLM sur Internet, aujourd’hui nous proposons une plate-forme associant Réalité Augmentée et IoT. Ces technologies de rupture, combinées aux applications d’entreprise qui ont fait le succès de PTC, rapprochent les mondes physique et numérique pour pouvoir réinventer la façon de créer, exploiter et entretenir les produits.

L’IoT est effectivement difficile à appréhender. L’accompagnement par un expert est essentiel, notamment pour l’implémentation de la plateforme. Il faut permettre aux entreprises de ne pas se focaliser sur les aspects d’implémentation et de déploiement souvent fastidieux, mais plutôt d’investir sur les use cases et la création de valeur d’un tel investissement.

Enfin, l’écosystème est incontournable, car toute solution IoT nécessite bon nombre de composants HW, SW, connectivité, et nécessite aussi de délivrer et opérer un service. Les intégrateurs jouent donc un rôle clef et pas uniquement les plus gros. Les partenaires intégrateurs à taille humaine, agiles, très spécialisé par industrie, agissant localement, avec une expertise verticale, ceci afin de répondre au mieux aux exigences de nos clients.  Nous sommes aujourd’hui à la recherche de ce type de partenaire avec qui nous pourrions collaborer.

 www.ptcfrance.com

Pour en savoir plus sur les annonces faites lors du salon IOT World cliquer ici 

LAISSER UN COMMENTAIRE