Pourriez-vous un jour tomber amoureux de l’assistant vocal de votre voiture ?

586

Sur la voie de la voiture emphatique …

Selon le constructeur automobile FORD 

D’ici 2022, près de 90% de toutes les nouvelles voitures vendues intégreront une technologie de reconnaissance vocale*.

Les experts prédisent qu’à l’avenir, nos véhicules pourront aussi savoir ce que nous ressentons – parfois même sans que nous ayons à dire un mot. En effet, l’expérience des conducteurs et l’interaction avec leur véhicule pourraient s’enrichir considérablement grâce à la reconnaissance des expressions faciales, ainsi que celle des modulations et inflexions dans la voix.

De futurs environnements intérieurs équipés de microphones sophistiqués et de caméras embarquées pourraient apprendre par eux-même quelle musique nous aimons entendre lorsque nous sommes stressés ou quand nous préférons tout simplement profiter du silence. L’éclairage intérieur pourrait également adoucir notre humeur en ajustant l’intensité et la couleur.

«Nous sommes sur la voie du développement de la voiture empathique qui pourrait vous dire une blague pour vous réconforter, offrir des conseils quand vous en avez besoin, vous rappeler des anniversaires et vous tenir bien éveillé lors d’un long trajet», a déclaré Fatima Vital, Directeur, Marketing Automotive, Nuance Communications, qui a aidé Ford à développer la reconnaissance vocale de son système de connectivité SYNC. 

D’ici 2022, 75% des nouvelles voitures équipées de cette technologie de contrôle vocal feront appel au « cloud ». Cela marquera l’avènement de véritables assistants personnels qui permettront par exemple de gérer ses rendez-vous ou même faire ses courses lorsque les conducteurs sont bloqués dans les embouteillages.

Les cinéphiles se souviendront du film « Her », où Scarlett Johansson interprète Samantha, un système de reconnaissance vocale qui répond à Theodore Twombly avec une extrême précision, et a appris à reconnaitre son humeur, ses besoins et ses désirs. Dans un futur proche, votre voiture pourrait faire quelque chose de semblable.

Pour ce qui est du présent, le système de connectivité Ford Sync 3 est quant à lui déjà disponible sur la quasi-totalité de la gamme Ford et intègre les systèmes Apple CarPlay™ et Android Auto ™ qui offrent tous les deux une façon simplifiée et sécurisé d’utiliser son smartphone avec leurs applications et les assistants personnels respectifs.

Dès cet été, Ford SYNC 3 permettra aux conducteurs de se connecter à l’assistant virtuel Alexa d’Amazon et proposera 23 langues différentes et de nombreux accents locaux. En accédant à des ressources basées sur le cloud, les voitures du futur pourraient permettre à encore plus de conducteurs de parler leur langue maternelle. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui célèbrent aujourd’hui la Journée internationale de la langue maternelle.

Ford mène également un projet de recherche en collaboration avec l’université RWTH d’Aix La Chapelle en Allemagne, qui utilise davantage de microphones dans l’habitacle pour améliorer le traitement de la parole et réduire l’effet de bruit externe et les perturbations potentielles. Nuance précise que dans les deux prochaines années, les systèmes de contrôle vocal pourraient spontanément nous dicter les suggestions suivantes :
« Voulez-vous commander des fleurs pour votre maman pour la fête des Mères? »
« Dois-je choisir un itinéraire moins encombré mais plus lent pour rentrer à la maison? »
« Votre stock de jus d’orange arrive à son niveau le plus bas, souhaitez-vous que je m’arrête à votre supermarché préféré ?

Le langage corporel permettra de nouvelles interactions avec le système de connectivité qui invitera les conducteurs à répondre aux appels en hochant la tête, ajuster le volume avec des mouvements courts ou encore à régler la navigation avec un rapide coup d’œil sur leur destination sur une carte.

Alors, y a-t-il un danger pour que, comme dans le film « Her », nous puissions tomber amoureux de nos systèmes de reconnaissance vocale avancée?

« Beaucoup de gens aiment déjà leurs voitures, mais avec de nouveaux systèmes intelligents qui apprennent et s’adaptent, cela pourrait créer des relations encore plus fortes», a déclaré Dominic Watt, professeur principal au département de linguistique de l’Université de York. «La voiture sera bientôt notre assistant, compagnon de voyage et oreille sympathique, et vous pourrez discuter de tout et demander n’importe quoi, au point que beaucoup d’entre nous oublient que nous parlons même à une machine. »

Lors du Mobile World Congress, le plus grand rassemblement mondial pour l’industrie mobile, à Barcelone, la semaine prochaine, Ford révélera de nouvelles avancées en matière de mobilité et de connectivité.

(*) Http://www.autonews.com/article/20170122/OEM06/301239846/alexa-do-i-need-a-virtual-assistant-in-the-car

(**) Les langues de SYNC incluent déjà l’arabe, le chinois, le tchèque, le danois, le néerlandais, l’anglais (australien), l’anglais (UK), l’anglais (US), le français, le français (Canada), l’allemand, l’italien, le coréen, le norvégien, le polonais, le portugais, le portugais (Brésil), le russe, l’espagnol, l’espagnol (Mexique), le suédois, le taiwanais et le turc. En 2018,  l’anglais (l’Inde), le finnois et le thaï seront ajoutés.

Apple, Apple iPhone, Apple Maps et Siri sont des marques commerciales d’Apple Inc. Android Auto, Google, Google Play et d’autres marques sont des marques de commerce de Google Inc.

LAISSER UN COMMENTAIRE