Les premières tendances du screen commerce

87

300 000 transactions sur les écrans connectés 
et 40% de conversion vente :
l’adoption du screen-commerce en pleine croissance

Les premières tendances du Screen Commerce, ce nouveau marché développé grâce aux écrans connectés.

Un nouveau livre blanc proposé par Think&Go

Poser une carte sans contact sur un écran pour récupérer un coupon de réduction ou payer un produit : ce geste, encore inconnu il y a peu, commence aujourd’hui à se généraliser. Pas moins de 55 000 personnes en France ont déjà utilisé les écrans connectés Think&Go, une marque d’Ingenico Group (leader mondial des solutions de paiement intégrées). Conçus pour révolutionner les parcours clients, les écrans connectés bousculent les usages et réinventent l’expérience client phygitale.

Deux ans après le déploiement des premiers écrans connectés, les premières tendances se dessinent

300 écrans déployés dans le monde, 800 000 transactions dans le monde dont 300 000 en France dans le retail, les centres commerciaux, les espaces publics et de transport, le secteur bancaire, les telcos … permettent de dresser un premier bilan sur les usages et performances des écrans connectés, ainsi que sur le profil et les attentes de leurs utilisateurs.

Les offres Drive-to-Store : championnes de la performance et de la conversion vente !

La capacité de ces écrans à déclencher une vente apparait comme l’un des principaux insights de ce bilan : avec des taux de transformation en vente de 20% en moyenne, les écrans connectés Drive-to-Store sont 10-20 fois plus performants que toutes les autres solutions de couponing réunies.

La Croissanterie et la Française des Jeux : des offres inédites pour des taux de transformation record. 

Au Centre Commercial Italie 2 à Paris, La Croissanterie offre aux consommateurs un café qu’il suffit de récupérer sur le Mur d’Ecrans Connectés appelé « Mur des surprises », simplement en posant son Pass Navigo sur l’écran. Grâce à cette opération, l’enseigne atteint un taux de conversion record de 40%, et en moyenne 60 clients supplémentaire chaque jour. « Nous sommes très satisfaits de l’opération qui a généré du flux et des ventes supplémentaires. Un tiers des personnes venues grâce au Mur d’Ecrans prennent en plus une viennoiserie ou vont consommer leur menu et prendre le café à la fin du repas. Le dispositif, très simple d’utilisation, a également permis de nous faire connaître » indique la responsable du magasin.
La FDJ, en proposant de gagner des réductions sur les billets EuroMillion et Loto, a également suscité un vif intérêt : 2 300 consommateurs pour un taux de conversion de 35% en seulement 2 semaines. « Le dispositif a dynamisé les ventes. Nous avons eu de nouveaux clients qui n’étaient pas habitués à jouer et qui ont profité de cette opportunité » déclare le détaillant.
Depuis le 1er janvier 2017, dans le centre commercial d’Italie 2 ce sont plus de 20 500 coupons qui ont été délivrés à plus de 7 000 utilisateurs uniques attirés par l’attractivité des offres, bien ciblées et proches des points de vente. Ces offres ont déclenché une transformation moyenne en magasin de 11%.

Des taux d’attractivité très élevés, sans hôtesse, en parfaite autonomie

L’utilisation des écrans et la compréhension des offres se fait de façon intuitive puisque les écrans connectés fonctionnent sans hôtesse et sans accompagnement. « Les performances élevées des écrans connectés résident dans la facilité à prendre du contenu sur les écrans en moins d’1 seconde avec tout objet NFC (téléphones, cartes, ou montres, …), et la possibilité d’avoir plusieurs personnes en même temps sur l’écran. Cette nouvelle façon permet d’engager 100% des consommateurs, ce qui augmente l’efficacité comme nulle autre technologie » déclare Vincent Berge, CEO et fondateur de Think&Go.

Une expérience très satisfaisante pour l’ensemble des parties prenantes. 

Mise en place, participation, performance… une enquête menée au centre commercial Italie 2 a confirmé le succès de cette première année d’expérimentation auprès des enseignes et consommateurs, qui ont attribué une note moyenne de 8,5/10 au dispositif.
Le paiement sur écran semble également plébiscité par les enseignes et les consommateurs, confirmant ainsi l’intérêt pour les nouveaux use cases paiement qui seront expérimentés cette année.

Un nouveau mode de consommation adopté par un public très féminin
Cette innovation séduit surtout les femmes qui l’utilisent à 69,9% et les 26/41 ans (40,65 %). 
Selon un sondage réalisé par Attentive Ads*, les écrans connectés ont de beaux jours devant eux car 59% des sondés aimeraient pouvoir récupérer des musiques ou des livres gratuits, simplement en posant une carte sur un écran, et 45% d’entre eux apprécieraient de pouvoir récupérer des promos, juste en posant un objet connecté sur un écran.
Pouvoir recharger sa carte de transport directement sur un écran installé dans une station de métro est pour 52,8% des sondés tout simplement « révolutionnaire ».
L’adhésion au paiement NFC avance significativement, avec 25% des sondés qui seraient prêts à acheter un produit sur un écran.« En France, les équipements de terminaux de paiement sans contact et les cartes arrivent de plus en plus, permettant une adhésion naissante. Les écrans connectés s’inscrivent en référence pour démocratiser le NFC et simplifier le quotidien. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle façon de consommer, d’échanger et de partager les infos » commente Vincent Berge. Le plafond du paiement sans contact passant de 20 à 30 € d’ici quelques mois devrait permettre à ce nouveau moyen de paiement de gagner encore plus de terrain. 36 000 transactions de paiement ont déjà été réalisées sur les écrans Think&Go, principalement dans le cadre des opérations Visa, BNP Paribas, Mediatransports et Spar du Groupe Casino – opération consistant à faire ses courses directement sur la borne. Ce nouvel usage déployé l’été dernier avait été très apprécié par les consommateurs -.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE