La transformation numérique de la fonction finance demeure une priorité pour la majorité des entreprises

20

La transformation numérique de la fonction finance
demeure une priorité pour la majorité des entreprises
 

Selon les conclusions d’un récent sondage publié par BlackLine (Nasdaq: BL), leader mondial de la digitalisation des fonctions comptable et financière, plus de la moitié des professionnels de la comptabilité et de la finance confirment que la transformation numérique de leur activité demeure une priorité malgré la crise du Covid-19. 53 % des personnes interrogées déclarent que la pandémie n’a eu « qu’un certain impact », voire « peu ou pas d’impact » sur ce processus au long cours.

Faute d’avoir pu anticiper et de disposer d’un délai suffisant pour se préparer à la crise sanitaire mondiale, de nombreuses équipes comptables et financières se sont retrouvées propulsées du jour au lendemain dans le nouvel univers des « organisations en mode distribué », et ont dû pour la toute première fois clôturer un trimestre — si ce n’est leur exercice fiscal dans son ensemble — de manière virtuelle. À l’heure de dresser le premier bilan de cette expérience inédite, BlackLine a interrogé plus de 780 professionnels des fonctions A&F aux États-Unis, pour jauger leur adaptation à cette nouvelle réalité. Entre changements et incertitudes.

Collaboration, communication, technologies… la clôture « distribuée » reste perfectible

Le sondage de BlackLine révèle plusieurs défis majeurs soulevés par cette transition imprévue et sans précédent vers un environnement de travail distribué. Près de la moitié (44 %) des personnes interrogées citent par exemple la communication et la collaboration comme des obstacles à la clôture virtuelle d’une période financière, tandis que 31 % font état de problèmes liés à la technologie et à l’infrastructure.

Par ailleurs, 82 % des personnes interrogées déclarent avoir le sentiment que l’exécution du processus de clôture comptable par des équipes distribuées aura des conséquences sur leurs opérations d’audit et/ou missions menées dans le futur. 40 % d’entre eux prévoient toutefois un nouvel engouement en faveur de la technologie au sein de leur entreprise dans le contexte actuel.

Les outils 2.0 à la rescousse des grandes entreprises à l’heure des bilans

BlackLine permet aux équipes comptables et financières de s’adapter en toute transparence à de nouvelles circonstances en leur apportant les moyens de collaboration, la visibilité et la maitrise nécessaires pour clôturer une période comptable indépendamment du lieu où elles opèrent. Selon Ventana Research, cabinet d’études et de conseil américain de premier plan spécialisé dans le secteur des hautes technologies, la mise en œuvre de nouvelles technologies a pu aider les entreprises à clôturer leurs comptes en toute confiance au plus fort de la crise, mais également par la suite.

« Les limites technologiques sont au centre de nombreux obstacles que doivent franchir les équipes comptables et financières amenées à évoluer dans un cadre de travail distribué et à clôturer ou auditer leurs comptes dans un environnement virtuel », déclare Robert Kugel, SVP et Directeur des études de Ventana Research. « Après avoir constaté que la technologie pouvait leur permettre d’organiser des réunions et des conférences virtuelles dans d’excellentes conditions, les entreprises ont commencé à se pencher sur la valeur que pouvait apporter une technologie qui permet aux équipes d’accéder à leurs systèmes à distance, de réduire les processus manuels, mais aussi d’automatiser les processus de clôture ou de simplifier l’administration de cette opération clé pour elles — et ce, en toute transparence

La pandémie, vecteur d’accélération des bonnes pratiques

Nonobstant un avenir placé sous le signe de l’incertitude, de nombreux clients de BlackLine et d’autres professionnels de la comptabilité et de la finance se préparent au mieux en poursuivant l’application de leur plan de transformation digitale.

« Les résultats de notre enquête confirment ce que nous voyons et entendons au quotidien dans les entreprises », ajoute Marc Huffman, Président et Directeur de l’exploitation de BlackLine. « Les directeurs financiers et les commissaires aux comptes indiquent qu’à leur niveau, la pandémie a accéléré l’adoption de technologies financières et comptables leur permettant d’améliorer et de protéger la continuité d’activité de leur entreprise