All for Content : focus sur les règles d’or du social media en 2018 et les formats vidéos qui cartonnent chez les millenials !

208

All for Content : focus sur les règles dor du social media en 2018 et les formats vidéos qui cartonnent chez les millenials !

 

All for Content est le premier salon en France à rassembler dans un même lieu toutes les nouvelles solutions de contenu multicanal pour concevoir des dispositifs de communication de marques. Les 13 et 14 février au New Cap Event Center, le salon a mis en valeur les solutions de digitalisation, de dématérialisation et de print publishing pour la communication des entreprises. Parmi toutes ces conférences, la team MyDigitalWeek revient sur deux temps forts de l’événement : les règles dor du social media en 2018 et les formats vidéos qui cartonnent chez les millenials !

Les règles dor du social media en 2018

Cette année, l’heure est au « mobile first » ! Quand on sait que 81% des français se connectent sur Facebook via leur mobile, il y a de quoi de réfléchir. Alors pourquoi privilégier le mobile plutôt que l’ordinateur ? Tout simplement car c’est plus efficace et plus visuel. S’ajoute à cela le fait que son mobile, on l’utilise autrement que son ordinateur : on le tient à la verticale, la plupart du temps avec le son coupé et pendant des moments très courts mais très nombreux. Alors les marques ont tout intérêt à adopter un brand content efficace sur les réseaux sociaux pour se démarquer.

Avant toute chose, il faut respecter l’utilisateur. Sachant qu’il est actif sur 3 réseaux sociaux en moyenne, il faut varier son contenu et ne pas poster 3 fois la même chose. Chaque réseau social a des usages différents et c’est pourquoi il faut comprendre ce que l’utilisateur en fait. Une fois que cette base a été acquise, on peut passer au contenu en lui-même.

Privilégier la qualité à la quantité est primordial pour un brand content efficace. Le but n’est pas d’envahir le fil d’actualité de l’utilisateur mais de considérer leur taux d’engagement en publiant du contenu pour eux. Il faut savoir retenir leur attention, qui d’ailleurs est en baisse car la durée d’attention n’est plus que de 9 secondes. Les marques doivent alors faire la différence auprès des utilisateurs pour qu’ils prennent ne serait-ce qu’une seconde de plus pour s’intéresser à leurs contenus. Pour cela, les marques doivent susciter de l’émotion chez eux tel que l’admiration, le rire, le divertissement, la joie, la surprise ou encore la colère. Le storytelling est également très apprécié par les utilisateurs car ils peuvent s’identifier.

« Une image vaut mille mots. » Qu’est-ce que ça doit être avec une vidéo alors ? Cette dernière doit être native Facebook et non Youtube afin d’avoir un meilleur. De plus, elle doit être verticale et non plus horizontale (cf « mobile first ») fonctionnant sans le son, et d’une durée de 60 à 90 secondes maximum. A l’inverse, l’éphémère fonctionne aussi chez les utilisateurs. Avec Snapchat et leur stories à durée limitée par exemple, les utilisateurs sont face à un contenu qui tend à disparaître. Ainsi, ce contenu devient deux fois plus important car on ne doit pas le manquer et l’utilisateur redevient donc plus attentif.

Bien entendu, il faut également travailler sa marque employeur sur les réseaux sociaux professionnels mais pas que ! Les salariés peuvent s’exprimer sur Facebook par exemple mais ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’ils ne doivent surtout pas vendre la marque mais plutôt présenter leurs compétences, expertises et savoir-faire. C’est ainsi qu’ils refléteront au mieux la marque pour laquelle ils travaillent.

Terminons avec la méthode la plus efficace du social media : le live. C’est le roi de l’engagement car c’est le lien le plus fort qu’on peut avoir avec son audience. Il permet de relayer l’événement mais surtout de faire participer les utilisateurs.

« Le meilleur contenu viendra souvent d’autres que vous » : et oui, car même si vous suivez ces règles à la lettre, votre marque sera toujours mieux représentée grâce aux utilisateurs qui parlent de vous. Utilisez les UGCs (User Generated Contents) qui vous mentionnent dans leurs posts pour avoir des avis extérieurs.

Voici un récapitulatif des 10 règles d’or à suivre pour un brand content efficace :

Les formats vidéos qui cartonnent chez les millenials !

Les millenials sont plus que jamais sollicités sur les réseaux sociaux et les marques doivent redoubler d’efforts pour retenir leur attention. Elles se sont rendus compte que les vidéos étaient particulièrement appréciées par les millenials mais lesquelles ? Voici une liste des vidéos qui cartonnent chez cette génération :

  • Le Film UGC : c’est un film de vacances qui est filmé par les vacanciers eux-même et relayés sur les réseaux sociaux. Les internautes sont alors en immersion avec les vacanciers.
  • La performance : pour illustrer ce type de vidéo, nous pouvons citer la vidéo de My Little Paris où l’on voit une jeune femme réaliser un Parkour sur les toits de Paris pour attraper sa « Little Box». Ici, on assiste à un phénomène d’identification de la part des internautes.
  • Le newsjacking : c’est le fait de surfer sur une activité chaude, bien souvent politique. Le but est de faire appel à une forte communauté. Mais attention, le message véhiculé doit être en parallèle avec les valeurs de la marque.
  • Lexpérience sociale : c’est une vidéo où la marque met en scène ses propres utilisateurs, elle engendre une forte expérience client.
  • Le live : il permet une interaction avec les internautes tout en ayant un gros taux d’engagement de leur part. Sur Facebook, 1 vidéo sur 5 est en live.
  • Les tutoriels : pas besoin d’être créatif à souhait, il faut juste que la vidéo soit claire, simple et bien monté
  • La VR – 360° : ce type de vidéo crée un effet de surprise chez les internautes. Cependant, les marques sont restreintes car les usagers ne sont pas forcément équipés de casque et quand ils le sont, leur performance est bien souvent ré
  • La web série : très appréciée aux Etats-Unis, en France les marques sont quelque peu en retard. Avec les web séries, il faut se mettre dans des conditions de production télé pour éviter l’effet « cheap».
  • Les influenceurs sont très en vogue chez les millenials. Quand les marques font apparaître des influenceurs dans leurs vidéos, les internautes peuvent s’identifier à leurs idoles et cela favorise donc la proximité avec la marque en question.
  • Snapchat : plusieurs marques travaillent avec ce réseau social pour inciter le public à produire du contenu à leur service en utilisant leur filtre personnalisé. C’est une sorte de vidéo augmentée avec un fort call-to-action.
  • Les stories Instagram : c’est le réseau social préféré des millenials. Grâce à ses stories, les marques opèrent à un storytelling immersif qui amènent souvent à un « tap to view», donc encore une fois un fort call-to-action.

Maëva Ramsahai
Envoyée spéciale pour MyDigitalWeek