Audiences responsables, fake news, marketing à l’ancienne, création de contenus …les 10 tendances social media en 2021

369

Talkwalker dévoile son rapport sur les 10 tendances des réseaux sociaux en 2021

L’année 2020 a pris tout le monde au dépourvu. Et le COVID-19 n’y est pas pour rien… Avec presque 1,2 milliards de mentions à ce jour contre près de zéro en novembre 2019, le virus a joué un rôle prépondérant dans la façon de communiquer des marques, tout au long de l’année. Audiences responsables, fake news, marketing à l’ancienne, création de contenus …

Comment les marques communiqueront-elles cette année ?
Talkwalker, l’outil de veille et d’analyse du web et des réseaux sociaux, dévoile son rapport des 10 tendances des réseaux sociaux en 2021. Depuis plusieurs années, Talkwalker s’associe avec des professionnels du secteur de la communication pour prédire les nouvelles tendances qui marqueront l’année à venir. En partenariat avec Hubspot, l’outil de veille à destination des grandes marques, dévoile les 10 grandes tendances identifiées par des experts en marketing mais aussi des consommateurs.

Communiquer en 2021 Voici les 10 tendances (par ordre décroissant)

10 – Les contenus générés par l’utilisateur cèdent la place au remixing
Le terme « remix » est de plus en plus mentionné en lien avec des plateformes comme TikTok. Bien que les chiffres restent relativement modestes pour le moment, on a toutefois enregistré une hausse flagrante pendant le confinement. Devant l’impossibilité de sortir pour créer de nouveaux contenus, les utilisateurs ont utilisé les outils qu’ils avaient à portée de main pour les réinventer. Moins restrictif sur le plan technique, le remixing facilite également la création de contenus. Avec le remixing, tout le monde peut transformer une tendance existante en quelque chose d’inédit.

9 – Les quatre principes clés de la COVID-19
Même si la pandémie est maîtrisée en 2021, les années à venir resteront fortement marquées par les répercussions de la COVID-19. Selon toute vraisemblance, l’ombre de la COVID-19 devrait planer longtemps sur les consommateurs et ses conséquences ne seront pas oubliées de sitôt. Les marques devront donc adapter leurs communications. En 2021, le ton sera donné par les 4 principes clés qui sous-tendent les contenus liés à la COVID-19 :
Communauté – Hygiène- Sans Contact – Compassion

8 – Les mêmes
Oubliez les émojis et les GIF. Pour communiquer, les réseaux sociaux ne jurent plus que par les mèmes, une manière ludique d’interagir avec les communautés qui se répand comme une traînée de poudre sur internet. Pourtant, les mèmes ne sont pas toujours mignons et positifs. Comme tout autre moyen de communication, ils peuvent être utilisés pour manipuler les internautes, notamment en normalisant les comportements extrêmes. C’est par exemple le cas des agences externes qui interfèrent avec les élections ou autres événements majeurs. En 2021, veillez à protéger votre marque contre les mèmes.

7 – Le marketing de la nostalgie
L’année 2019 est volontiers perçue comme une époque meilleure. Or, les sentiments positifs liés au « bon vieux temps » ont tendance à accentuer les émotions actuelles. L’attrait du marketing de la nostalgie est donc évident : en associant des émotions positives fortes à votre marque, il lui donne un avantage sentimental. En cette période d’incertitude et de ralentissement économique, cette pratique est de plus en plus courante, et pour cause : les consommateurs cherchent à renouer avec une époque plus heureuse pour oublier les problèmes actuels.

6 – Parlons bien, parlons marketing conversationnel
Le marketing est une pratique qui va dans les deux sens. Aujourd’hui, les marques ne peuvent plus se contenter de crier leurs messages sur tous les toits et de croiser les doigts pour en retirer des bénéfices. Elles doivent plutôt se concentrer sur la conversation et les relations, c’est-à-dire discuter avec les consommateurs pour établir ces relations et générer ainsi des ventes.
La pandémie a mis cette tendance sur le devant de la scène. L’achat cesse d’être la priorité numéro un des clients, qui préfèrent désormais interagir avec des contenus axés sur l’information, l’engagement et les enjeux sociaux, facteurs clés de la rétention à l’avenir.

5 – Social gaming = gaming social
Lorsque la COVID-19 a forcé le monde entier à se confiner, les consommateurs ont trouvé dans les jeux vidéo une formidable source de distraction. Que ce soit dans les jeux ou en dehors, des forums et groupes sur ce thème ont fleuri un peu partout, formant des communautés entières destinées aux divers fans. Les bénéfices des jeux commencent tout juste à être mis au grand jour. On sait par exemple que les joueurs développent des compétences précieuses, applicables au monde réel. À cet égard, l’année 2021 devrait se caractériser par une disparition de la stigmatisation associée aux jeux vidéo. Dans la même logique, les marques devraient cibler davantage ces communautés spécifiques.

4 – Le marketing à l’ancienne à la conquête d’un nouveau marché
Certaines tendances apparaissent et disparaissent du jour au lendemain. D’autres vont et viennent, revenant au goût du jour de temps en temps. Les techniques marketing ne font pas exception à la règle. Certaines des tactiques les plus courantes il y a quelques années peuvent réapparaître soudainement, en particulier en périodes d’incertitude. Les professionnels de la communication choisissent de revenir à des méthodes testées et éprouvées plutôt que de se risquer à émettre des idées novatrices. En 2021, nous assisterons à une recrudescence du « marketing à l’ancienne » où les marques reviendront à des moyens plus simples d’engager les consommateurs.

3 – L’adaptation des géants des réseaux sociaux à la nouvelle normalité
Lorsqu’on étudie les tendances en matière de réseaux sociaux, il y a toujours quelqu’un pour prédire la fin d’une plateforme ou le triomphe imminent d’une autre. Cette année, les grandes plateformes sociales actuelles devraient conserver leur hégémonie en 2021 et au cours des années suivantes. Elles adopteront peut-être de nouvelles fonctionnalités et s’adapteront aux tendances à leur propre façon, mais il est peu probable que leur importance décline de sitôt.

2 – L’essor de la désinformation numérique
Les réseaux sociaux ont toujours brouillé la frontière entre les faits et la fiction. Prenez par exemple les vies ultra-idéalisées de certains Instagramers ou les faux comptes sur Twitter. La crise sanitaire de COVID-19 a particulièrement mis le doigt sur le problème de la désinformation. La société fait face à un avenir incertain, une précarité qui a généré une prolifération de fausses informations, amenant même certains consommateurs à prendre des décisions qui ont changé le cours de leur vie. En 2021, les marques et les réseaux sociaux se donneront pour mission de souligner la vérité et de mettre un terme aux fake news.

1 – L’impact des audiences socialement responsables
C’est la tendance numéro un selon notre enquête. En 2020, l’impact de cette génération socialement responsable (et de la future génération Alpha) sur les marques, les politiques et la société dans son ensemble a été révélé au grand jour. Les entreprises devront aborder davantage des sujets comme la santé mentale, l’inclusivité et la justice sociale, sans quoi elles risqueront de perdre toute utilité et de devenir obsolètes en 2021.

Pour accéder au rapport complet cliquez ici