Combattre l’exclusion numérique : Emmaus Connect lance un appel aux dons

55

Emmaüs Connect et la Ville de Paris lancent un appel aux dons aux entreprises d’IDF de toutes tailles
Objectif ; collecter et distribuer 1 000 ordinateurs et smartphones aux personnes en difficulté numérique et sociale

A travers la plateforme en ligne solidaire LaCollecte.tech

Alors qu’on estimait déjà que 20% des personnes en précarité étaient coupées des services numériques dans la capitale (étude WeTechCare), la crise sanitaire a aggravé cette fracture en accélérant la dématérialisation des services du quotidien.

Et contrairement à une idée répandue, cette fracture n’est pas seulement liée à l’absence de compétences, mais aussi à un manque d’ordinateurs et smartphones bon marché, qui pèse fortement sur les budgets les plus modestes.
Les conséquences sont graves : rupture d’accès aux droits, aux services de première nécessité (médecin, scolarité, transports) et au lien social.
Or dans le même temps, 39% des entreprises françaises auraient du matériel dormant dans leurs placards.

C’est pourquoi Emmaüs Connect et la Ville de Paris lancent ensemble un appel aux dons aux entreprises de la région Île-de-France qui stockent des ordinateurs et smartphones fonctionnels inutilisés.

Objectif : 1 000 ordinateurs collectés.

Le matériel sera reconditionné localement puis distribué via des structures sociales ciblées à Paris pour aider des publics en situation de précarité numérique et sociale.

« Au fil des ans, nous avons vu le besoin en équipement croître considérablement pour les personnes les plus fragiles. C’est une question d’égalité des chances à l’école, dans la recherche d’emploi, dans l’accès aux droits ou encore à la culture. L’accès à de l’équipement adapté, c’est donc avant tout de l’inclusion sociale, numérique et citoyenne. La mise en place de cette filière solidaire à Paris correspond aux enjeux d’un territoire qui connaît une forte dynamique au moment où la Ville accélère sa stratégie d’inclusion numérique, en favorisant des actions au plus près des publics et de leurs besoins. ». Alexandre Mico, Responsable Emmaüs Connect de Paris.

Le manque de matériel, premier facteur d’exclusion numérique

Pour les personnes en situation de précarité sociale, l’accès au numérique représente un coût considérable : les personnes mal logées ou non bancarisées, en plus de devoir acheter des cartes prépayées très chères dans le commerce faute de pouvoir souscrire un abonnement, doivent trouver du matériel bon marché et le renouveler pour ne pas se retrouver coupées de services de première nécessité.

L’Insee estime que 12% des Français n’ont pas de quoi se connecter à internet correctement chez eux. Dans le même temps, depuis le début de la crise sanitaire, 83% des entreprises françaises auraient acheté du nouveau matériel numérique pour assurer la continuité de leurs activités à distance et 33% ne sauraient pas ce que devient leur ancien matériel, selon une étude BNP Paribas 3 Step IT.

Après les Hauts-de-France, Paris sera la deuxième filière locale de reconditionnement pour LaCollecte.tech

LaCollecte.tech est plus qu’un site web, c’est tout une chaîne de solidarité initiée par Emmaüs Connect. Après le lancement d’une première filière de collecte et reconditionnement dans les Hauts-de-France, Paris se lance à son tour : le matériel collecté auprès des entreprises d’Île-de-France est reconditionné par nos partenaires d’Ateliers sans Frontières dans la région, puis mis à disposition de structures sociales des 10e et 14e arrondissements de Paris qui accueillent des publics en difficulté avant une distribution plus large à l’échelle de toute la ville en 2022.

Conditions de reprise du matériel par LaCollecte
A l’heure actuelle, LaCollecte.tech récupère uniquement des ordinateurs portables, tablettes et smartphones professionnels de moins de 5 ans avec leurs chargeurs, afin d’optimiser les chances de réemploi du matériel. LaCollecte.tech ne reprend pas le matériel des particuliers.

Triple impact social, environnemental, économique

  • Impact social : le don permet à des personnes en situation de précarité et exclues du numérique de s’équiper à prix solidaire.
  • Impact environnemental : le matériel ne devient pas un déchet électronique nuisible pour l’environnement et limitent l’impact carbone lié à la fabrication de nouveaux équipements.
  • Impact économique : contribue à l’économie sociale et solidaire en employant des travailleurs en insertion au sein de filières de reconditionnement éthique.

Réduire les contraintes logistiques qui freinent les entreprises

LaCollecte.tech s’est donnée pour mission de rendre le réemploi solidaire facile et sécurisé : Emmaüs Connect et son partenaire Ateliers Sans Frontières récupèrent sur site l’ancien matériel informatique, se chargent du tri a posteriori et de l’effacement des données tout en garantissant la traçabilité nécessaire pour assurer le respect de la réglementation. L’entreprise donatrice reçoit un reçu fiscal pouvant ouvrir droit à une réduction d’impôt.

Entreprises qui ont déjà donné une deuxième vie solidaire à leur matériel sur LaCollecte.tech

Adeo Services, Décathlon, EPOS, Fondation Boulanger, Capgemini, Région Île-de-France, AMP Métropole, Act For A Better Planet, Carrefour, Cellnex, CGI, Crédit Mutuel, Crosscall, Greenflex, HP,  Socotec, Manpower, Socomec, Wavestone, Wipro…