Cybersécurité, cloud, IA, …Etat des lieux de la transformation digitale au sein des PME

107

TVH Consulting réédite sa 2e édition du baromètre de la transformation digitale

Deux ans après la publication de la première édition, TVH Consulting dévoile aujourd’hui une nouvelle édition de son baromètre de la transformation digitale.
Cette étude dresse un état des lieux précis de l’évolution des pratiques digitales au sein des entreprises françaises, en s’appuyant sur une enquête menée auprès de 268 dirigeants de PME et ETI françaises.

L’étude montre que la transformation digitale reste une priorité pour les décideurs interrogés, notamment pour favoriser la prise de décision (85%) et renforcer la cybersécurité (84%).

Plus de la moitié d’entre eux prévoient une augmentation des investissements en matière de transformation digitale dans les 12 prochains mois, notamment dans le secteur de la distribution (66%).

Top 3 des actions que les entreprises ont prévu de mettre en place pour 2024 :
En tête de liste, avec une majorité de 51%, se trouve la dématérialisation.
En deuxième position, à 41%, figure le renouvellement des infrastructures.
Enfin, avec 38% des intentions, le déploiement d‘outils de type ERP (Enterprise Resource Planning) se profile aussi comme une priorité.

En résumé : 

1. La cybersécurité suscite des inquiétudes croissantes parmi les décideurs.
55% des répondants craignent que leurs projets de transformation digitale ne soient compromis par une cyberattaque.
Pour y remédier, les entreprises se concentrent sur l’amélioration des sauvegardes de
données (84%), le renforcement de la gestion des identités et des accès (83%), ainsi que sur la sensibilisation des utilisateurs en interne (83%).

2. Des préoccupations concernant l’utilisation du cloud.
39% des répondants expriment des inquiétudes quant à la sécurité des données dans leur utilisation du Cloud, malgré sa popularité croissante.

3. L’investissement dans la Data s’affirme comme un enjeu prioritaire. L’exploitation des données figure parmi les priorités des entreprises, avec 35% des décideurs considérant la mise en place d’outils Data comme l’une des trois actions clés pour générer de la valeur.

4. Une certaine maturité des entreprises françaises en matière de transformation digitale.
Sur l’ensemble des répondant, 60% se considèrent avancés en matière de transformation digitale. Pourtant,
plus de la moitié des répondants prévoit d’accroître leurs investissements en transformation digitale au
cours des 12 prochains mois.

5. Parallèlement à la dématérialisation et à la modernisation de leur infrastructure informatique, 2024 verra une augmentation des investissements des entreprises dans les logiciels métier.
Pour 69% des décideurs, la transformation digitale implique principalement l’intégration de nouvelles technologies digitales dans les différents métiers. Pour ce faire, les PME et ETI françaises s’appuient sur le déploiement d’outils métier, tels que les ERP ou CRM, ainsi que sur la dématérialisation de leurs activités.

6. L’innovation, le travail collaboratif et la flexibilité des solutions apparaissent comme des facteurs clés de succès pour réussir la transformation digitale des entreprises.
En effet, les répondants misent sur une culture axée sur l’innovation, l’acceptation du changement et le travail collaboratif, avec 52 % les classant parmi les trois principaux facteurs déterminants de ce changement.

En matière de ROI, l’amélioration de la rentabilité est l’objectif le plus attendu des entreprises vis-à-vis de leur transformation digitale, suivie par la satisfaction client : 

La place de l’IA dans la transformation digitale des entreprises :

• 49% des entreprises associent la transformation digitale à l’utilisation d’outils d’automatisation (IoT, RPA…).
• 36% classent les outils de Business Intelligence au moins en 3ème position des actions prioritaires.
• 20% en moyenne des investissements IT seront consacrés aux outils Data et BI.
• 32% affirment que l’utilisation de l’IA pour l’analyse des données représente un défi en matière de gestion et d’exploitation des données.

L’étude souligne également :

• Un contexte en pleine mutation : l’année 2023 a été marquée par une accélération sans précédent de la transformation digitale des entreprises. La crise sanitaire de 2021 a agi comme un catalyseur, forçant les
organisations à repenser leurs modèles économiques et à adopter de nouveaux outils numériques.
• Un besoin d’accompagnement : Les entreprises ont besoin d’aide pour évaluer leur maturité digitale, identifier les meilleures pratiques et définir leur stratégie digitale.