Encore peu connu en France, le live shopping est en passe de devenir la nouvelle technique d’achat à la mode

283

Live Shopping : le phénomène de consommation débarque en France

Une étude réalisée par Altavia ShopperMind avec OpinionWay

Connaissez-vous le ‘live shopping’, cette technique de vente en ligne qui permet aux utilisateurs des réseaux sociaux d’acheter en direct des produits présentés par un vendeur dans une vidéo diffusée en streaming ? .

Altavia ShopperMind, l’observatoire des tendances de consommation du groupe Altavia a mené une étude avec OpinionWay, pour sonder l’intérêt que portent aujourd’hui les Français à ce phénomène commercial d’ores et déjà très puissant dans d’autres pays du monde, comme la Chine.

28% des Français ont l’intention d’y avoir recours dans les 6 prochains mois

L’étude d’Altavia ShopperMind montre que l’intérêt des Français, et en particulier des jeunes Françaises, pour le live shopping est prometteur. En effet, après définition, 24% des Français affirment avoir déjà entendu parler du phénomène, et 27% de ceux qui n’ont jamais utilisé le live shopping affichent un intérêt pour celui-ci 37% des Français expriment l’intention de se renseigner sur le live shopping et, enfin, 28% d’entre eux ont l’intention d’y avoir recours au cours des six prochains mois.

Un mode de vente qui séduit particulièrement les femmes de moins de 25 ans

Le phénomène semble attirer tout particulièrement les jeunes femmes (moins de 25 ans). Elles sont en effet 52% à afficher un intérêt pour le live shopping et 49% à avoir l’intention d’y avoir recours dans les 6 prochains mois.

Un phénomène dont l’intérêt dépasse le seul contexte sanitaire

Comment expliquer la manifestation d’un intérêt aussi fort envers le phénomène ? Outre le fait que c’est un mode d’achat globalement jugé comme innovant (69% des Français) et pertinent dans le contexte de crise sanitaire (70% des Français), il cumule également les vertus d’être pratique et facile d’accès. Il ajoute également une dimension événementielle qui augmente l’attrait de ce type de vente.

Ces caractéristiques se retrouvent dans le diagnostic opéré par les jeunes femmes interrogées : pour plus de la moitié d’entre elles, le live shopping leur inspire confiance, s’adapte à leurs besoins, leur fait gagner du temps et contribue à améliorer l’image qu’elles se font du vendeur.

Pour le commerçant également, le live shopping est une aubaine, car il est une nouvelle façon de tisser des liens avec son client, et lui permet d’élargir sa zone de chalandise à un périmètre international. 

Une marge de progression importante

Peu de Français sont en mesure de donner spontanément une définition du Live Shopping : 87% d’entre eux déclarent en effet n’avoir jamais entendu parler de ce mode d’achat. De plus, le recours effectif au live shopping demeure limité : 3% des Français y ont déjà eu recours au moins une fois.

La génération Z, entendue comme la population des moins de 25 ans, fait exception : 6% d’entre eux ont déjà eu recours au moins une fois au Live Shopping ; et ce pourcentage monte à 9% pour les jeunes femmes de moins de 25 ans. Ainsi, ces dernières ont fait usage du live shopping 3 fois plus que le reste de la population.

Un phénomène installé en Chine

 En Chine, le développement du live shopping a surfé sur le développement massif du live streaming qui augmenté de 183% entre 2019 et 2020. Ce phénomène, né en Chine, pourrait suivre le même chemin en France à l’heure ou l’ensemble des pratiques digitales se renforcent.

En conjuguant l’émotionnel et la performance, le live shopping s’installe comme une pratique de consommation à très fort potentiel de croissance en France.