Etude Snapchat : l’avenir du commerce

114

Shopping connecté  pour ramener les clients en magasins après Covid

Une enquête mondiale menée par Foresight Factory auprès de 20 000 consommateurs, publiée aujourd’hui en partenariat avec Snap, a révélé que le « shopping connecté » – où les consommateurs combinent une expérience numérique avec la présence dans un magasin physique – est susceptible de jouer un rôle clé dans le retour des gens dans les commerces, car les acheteurs disent vouloir profiter des avantages du shopping en ligne, en magasin.

Les résultats montrent qu’en dépit des nombreux défis auxquels sont confrontés les magasins dans le monde, Internet peut être un outil puissant pour inciter les gens à revenir dans les magasins en leur offrant – en particulier aux jeunes – une expérience « connectée » plus attrayante et plus efficace. De plus en plus, les clients s’attendent à bénéficier des avantages de la vie réelle et de la vie en ligne tout au long du parcours d’achat – en intégrant la commodité en magasin, tout en permettant de tester les produits et de s’engager en ligne.

Le rapport révèle que 38 % de l’ensemble des consommateurs et 57 % des millennials et de la génération Z utilisent toujours leur téléphone lorsqu’ils font des achats en magasin, tandis qu’un cinquième d’entre eux – et 31 % de la génération Z – se rendraient spécifiquement dans un magasin si celui-ci proposait des services interactifs leur permettant d’essayer des articles virtuellement. 42 % des acheteurs déclarent que le fait de ne pas pouvoir voir, toucher et essayer les articles est le facteur le plus important qui les dissuade de faire des achats en ligne, ce qui souligne l’appétit croissant pour les tests et les essais de produits en ligne.

Le rapport sur l’avenir des habitudes d’achat a également révélé que ;

En France, 34% de la génération Z et 29% des millennials déclarent penser acheter davantage en ligne au cours des 12 prochains mois par rapport à l’année précédente. Ils sont seulement 12% de la génération Z et 10% des millennials à affirmer le contraire.

  •  Plus de 2 acheteurs sur 5 en France s’attend déjà à ce que la RA soit disponible dès maintenant lorsqu’il achète des articles tels que des vêtements, des produits de beauté, des meubles, des produits de luxe et des voitures, et deux sur cinq s’attendent à ce que la RA soit disponible dans l’année à venir.
  •  Les nouvelles technologies pourraient réduire de 44 % le nombre d’articles en ligne retournés chaque année en France. L’étude estime que le coût des retours en ligne, en France, s’élève à environ 498 millions d’euros par an.
  •  La moitié des consommateurs français regrettent l’interaction humaine qui accompagne les achats en magasin.
  • 20 % des consommateurs français – dont 3 sur 10 de la génération Z et des millennials – déclarent qu’ils feraient un détour pour se rendre dans un magasin offrant un accès instantané aux informations sur les stocks, par exemple pour vérifier la disponibilité avant de se rendre sur place.