La monétisation de l’IoT en quatre étapes

56
Internet of things (IoT) concept. Businessman offer IoT solution represented by symbol connected with icons of typical IoT – intelligent house, car, camera, watch, washing machine and cooker.

La monétisation de l’IoT en quatre étapes

Par Houssem Abderrahman – responsable Grands Comptes chez Flexera

L’Internet des Objets est en pleine expansion ! En début d’année dernière, Gartner estimait le nombre d’appareils de ce type utilisés en 2017 à près de 8,4 milliards d’unités, soit une hausse de 31 % par rapport à 2016. Mieux : selon les prévisions de l’éditeur, on devrait atteindre les 20,4 milliards d’objets connectés et intelligents en 2020. Sur le plan des dépenses, IDC annonce pour sa part des dépenses totales de 1 000 milliards de dollars en 2020, et de 1 100 milliards en 2021. Il est donc clairement temps de commencer à profiter des opportunités de monétisation de l’IoT, si ce n’est pas déjà fait. Mais quelles sont les mesures à prendre pour y parvenir ?

1. Bien maîtriser son modèle économique et les fondamentaux

Générer des revenus et créer des offres IoT rentables : c’est l’objectif de toutes les entreprises. Cela passe par la mise en place de nouveaux modèles économiques basés sur le numérique, et par un meilleur rendement. Cependant, même le meilleur modèle économique ne suffit pas lorsque l’on ne maîtrise pas les bases:

  • Livrer un produit sécurisé et dépourvu de vulnérabilités ; puis, suivre et gérer les failles tout au long du cycle de vie des appareils. Toutes les offres IoT s’appuient sur des composants open source, mais seuls quelques fournisseurs en assurent une gestion minutieuse.
  • La mise en place d’une technologie de gestion des licences et de monétisation permettra de créer de nouveaux modèles économiques ; de déployer des logiciels et de diffuser des mises à jour vers des objets connectés ; de collecter des informations sur ces appareils et leur utilisation ; et d’assurer la gestion de la conformité.

2. Offrir des capacités de personnalisation

2e étape : tirer parti de la puissance des logiciels pour différencier ses appareils et activer des fonctionnalités premium d’un seul bouton. C’est ce qui fait toute la différence entre les dispositifs intelligents et les autres. Vos clients apprécieront cette flexibilité, ainsi que les délais de rentabilisation plus courts.

3. Profiter de la valeur des données et de leurs enseignements

Tout bon modèle économique basé sur le numérique s’appuie sur des informations qualifiées. Lorsque l’on parle d’IoT et de données, on pense souvent uniquement aux données traitées en provenance de capteurs. Pourtant, d’autres questions doivent être posées. Quel logiciel est utilisé par quel appareil ? Quelles sont les fonctions utilisées par les clients, et à quelle fréquence s’en servent-ils ? En réunissant des données sur les dispositifs, les logiciels, les clients et leur utilisation, vous poserez des bases saines pour prendre des décisions stratégiques, et favoriser la réussite de votre entreprise sur le long terme. Vous serez en mesure de réagir proactivement aux changements de statuts des appareils et de mieux servir vos clients. Surtout, vous pourrez également prendre de meilleures décisions pour l’avenir, car vous saurez exactement comment vos produits sont utilisés.

4. Monétiser l’intégralité de pile IoT tout en maintenant le client au centre des priorités

Commencez à monétiser la valeur des logiciels – et intelligemment. Créez des offres pouvant être utilisées sous forme de service, au lieu de monétiser les composants de votre offre IoT différemment (voire pas du tout, dans certains cas). Une chose est sûre : les modèles basés sur des revenus récurrents (ex. : les offres par abonnement) vont prendre l’ascendant sur les modèles plus traditionnels. Compte tenu de cette tendance, il est donc plus important que jamais d’établir une relation étroite avec le client. Sachez ce que vos clients utilisent, mesurez la valeur qu’ils en tirent, et agissez au bon moment lorsque vous identifiez un potentiel de croissance, ou un risque d’attrition.

Tout ce qu’il vous faut pour vous lancer sur ce parcours, c’est une plateforme demonétisation des logiciels. Alors, qu’attendez-vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE