Plein feux sur TikTok

96

Rencontre avec Arnaud Cabanis, Director Global Business Solutions chez TikTok  

Comment les marques utilisent TIKTOK pour promouvoir des produits, des services ou recruter ?
L’occasion aussi d’aborder des sujets chauds tels que la : dataprivacy, les fakes, ou encore la protection des mineurs… 

Les réponses d’Arnaud Cabanis, Managing Director Global Business Solutions, qui a livré quelques insights à MyDigitalWeek lors du salon One to One qui s’est déroulé du 5 au 7 octobre 2021 à Biarritz.

 

 

Annie Lichtner : Avec près de 1 milliard d’utilisateurs, TikTok s’impose aujourd’hui comme un géant des réseaux sociaux aux côtés d’Instagram, Snapchat ou Facebook.
Cette ascension folle suscite une question de plus en plus fréquente chez les directeurs marketing et gestionnaires de PME : faut-il utiliser TikTok pour mon entreprise ? 

Arnaud Cabanis : Absolument. Les marques ont besoin de développer de nouvelles audiences et la rentabilité. La création de vidéos sur TikTok est à la fois simple et peu coûteuse.
Un exemple : le Washington Post a développé une audience TikTok  d’1/2 million d’utilisateurs en près d’un an en publiant du contenu informel sur son compte TikTok avec des vidéos de 15 secondes. Cette portée rapidement acquise leur permet aujourd’hui de se positionner auprès d’une nouvelle audience à laquelle d’autres journaux n’ont pas encore pris la peine de s’intéresser.
De plus, avec peu d’investissement, vous pouvez démarrer une campagne sur la plateforme. Et ceux ne sont pas les formats qui manquent ! En effet, vous avez le choix entre: vidéos in-feed, hashtag challenge, brand takeover, top view et effets brandés.
De quoi donner vie à toutes vos idées créatives !

AL : Qu’en est-il du secteur du luxe ? 
Arnaud Cabanis : Dans la mode, les marques de luxe ont aussi vite saisi l’intérêt pour elles de s’afficher sur TikTok. Dior, Gucci, Balenciaga, Givenchy ont désormais leurs comptes. On a été surpris de voir Céline et Balmain recruter des Tiktokeurs et développer du contenus avec leurs défilés.
L’objectif premier est de pouvoir cibler la génération Z jusqu’alors peu considérée dans les campagnes traditionnelles déployées par les marques de luxe. 
C’est aussi un moyen pour elles de jouer la carte de la proximité. 

AL : Moins connu pour le recrutement TIKTOK joue aussi désormais cette carte. Arnaud vous êtes un ancien de Linkedin, comment se positionne TIKTOK à ce sujet ?

Arnaud Cabanis : On n’essaie pas de concurrencer Linkedin, on est complémentaire. L’exemple de la SNCF illustre bien l’utilisation dans le recrutement.
En s’associant à sept Tiktokeurs influents, l’entreprise a capitalisé  sur leurs audiences comprises entre 200 000 et 800 000 abonnés et leur notoriété auprès d’une cible de jeunes qui ne penserait pas de prime abord à la SNCF comme employeur potentiel.

AL : Facebook est secoué en ce moment par une série d’accusations et de controverses, en particulier autour de la désinformation ou la protection des mineurs. Quelle est votre réaction ? Quelles mesures mettez vous en place ? 

Arnaud Cabanis : Notre priorité est de protéger l’audience et en particulier les mineurs.
A titre indicatif, en France, le cycle de décision est très court pour censurer une publication.
On bloque 30% des vidéos dans les premières secondes.
Notre rapport sur la transparence indique que 70 millions de vidéos mises en ligne ont été ainsi supprimées. 

Les grands Tiktokeurs font beaucoup d’évangélisation et passent beaucoup de temps à éduquer sur le cyber harcèlement, le contrôle parental …
En parallèle, les équipes TikTok s’attachent au quotidien à proposer un environnement sûr et positif pour que chaque membre de sa communauté se sente libre d’exprimer sa créativité en toute sérénité.
En ce qui concerne les FakeNews nous avons mise en place un système d’alerte destiné à limiter la circulation de vidéos contenant des fake news.
Ainsi, les vidéos contenant des informations dont l’exactitude n’aura pas pu être démontrée seront accompagnées d’une bannière « Attention ! Vidéo signalée en raison de son contenu non vérifié. nous avons aussi passé un partenariat avec l’AFP pour bloquer les fakes news.

AL : TikTok est une plateforme chinoise, qu’en est-il sur l’aspect data privacy? Comment garantissez vous le respect de la vie privée ? 

Arnaud Cabanis : Attention TikTok est avant tout une société internationale avec des bureaux aux US et à Londres.
Il faut savoir que sur TikTok peu de données sont stockées.
Nous réalisons un ciblage autour de 6 grandes régions en passant par des partenaires de confiance tel qu’Orange pour cibler nos campagnes. Enfin toutes les data sont hébergées aux US sur le cloud de Google.

AL : Juste pour le fun, avez vous personnellement un compte TikTok ? Si oui, quels sont vos coups de coeur ? 

Arnaud Cabanis : Bien sûr j’ai un compte TikTok. Je suis passionné d’aéronautique. A ce titre, je suis les comptes de pilotes et des afficionados de l’aéronautique. 

TikTok en chiffres (source Digimind) 

TikTok a annoncé en septembre 2021 avoir atteint les 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels. En juillet 2020, TikTok avait communiqué sur 732 millions utilisateurs actifs mensuels dans le monde dont 100 millions aux USA (et 50 millions utilsateurs actifs quotidiens aux USA).
28% des utilisateurs de Tik Tok sont Indiens, 16% sont aux Etats-Unis, 15% sont Brésiliens.

En Europe, TikTok compte  :

  • 17 millions d’utilisateurs actifs mensuels en Grande Bretagne,
  • 14,9 millions d’utilisateurs en France,
  • 10,7 millions en Allemagne,
  • 9,8 millions d’Italiens, 30% d’entre eux âgés de 18 à 24 ans.
  • 8,8 millions en Espagne, dont 3/4 de femmes
  • 1,2 million en Norvège, dont 56% de femmes.