Quand 76% des Français craignent pour la protection de leurs données personnelles

55

« Cybersécurité : où en sont les Français ?» 

Etude Oracle/Odoxa 

Dans un double contexte de numérisation accélérée de notre société et de tensions internationales accrues aux conséquences imprévisibles, les particuliers et professionnels du monde entier sont de plus en plus exposés aux risques cyber.
La menace est d’autant plus grande pour les particuliers, souvent moins avertis et moins bien équipés, contre qui les attaques (phishing, ransomware, et autres arnaques) se multiplient à l’instar de leurs usages du numérique.

Aujourd’hui, 76% des Français craignent pour la protection de leurs données personnelles, et le contexte de tension internationale ne contribue aucunement à les rassurer : 77% des sondés déclarent que le risque de cyberattaque à l’échelle nationale est élevé, et seuls 44% estiment que la France est prête à y faire face. Tels sont les principaux enseignements de ce tout nouvel Observatoire de la Tech Oracle / Odoxa.

Ce nouveau sondage des Français sur leur rapport au numérique dévoile aussi leur degré de confiance envers les acteurs ayant accès à leur données ; ainsi, bien que le détournement des données bancaires soit le risque le plus craint par une grande majorité d’entre eux (86%) juste devant l’usurpation d’identité (81%), les banques obtiennent l’indice de confiance le plus élevé dans leur gestion de la sécurité des données (77%), largement supérieur à celui indiqué pour les sites d’ecommerce (49%), les GAFAM (40%) ou encore, en toute dernière position, les réseaux sociaux (21%).

Pour faire face aux risques, les sondés appliquent les bonnes pratiques : 81% d’entre eux utilisent un mot de passe complexe. Fait notable : les jeunes générations semblent bien moins vigilantes que leurs ainés sur ce point (68% des 18-24 ans, soit 13 points de moins que la moyenne). Elles sont également 59% à réutiliser plusieurs fois le même mot de passe, contre seulement 26% pour les plus de 65 ans ! Concernant les paiements en ligne, 87% des Français font appel à la double authentification, et 83% d’entre eux ne consultent que des sites qu’ils connaissent.
Cependant, les plus jeunes sont encore une fois ceux qui exposent le plus leurs données : en effet, plus de 1/3 des moins de 35ans enregistrent directement leurs coordonnées bancaires sur leur téléphone, une pratique fortement déconseillée par les experts en cybersécurité. A noter que 60% des sondés ne prêtent toujours pas attention à la sécurisation des sites web consultés (https://), pourtant plus qu’importante à distinguer lors de la navigation.

Selon Christophe Negrier, Country Manager d’Oracle France & VP EMEA South, Technology Leader déclare à ce sujet : « La sécurité est devenue un sujet central pour l’ensemble des professionnels et des particuliers. Plus globalement, la cybersécurité se positionne aujourd’hui comme un enjeu majeur national – un sujet réaffirmé́dans le cadre de l’élection présidentielle. En tant que membre de Tech4Good et partenaire du Campus Cyber, notre ambition est de participer pleinement à la construction d’un écosystème numérique européen sécurisé au sein duquel les données et les services peuvent être mis à disposition, collectés et partagés dans un environnement de confiance favorisant l’innovation et la protection des droits de chacun. Au travers de ses diverses initiatives, Oracle s’engage aux côtés des autres acteurs du numérique à contribuer à la conception d’un « cloud de confiance » et à l’accélération de la transformation numérique de l’Europe.»