Quand Amazon croît plus vite que le e-commerce en France et capte la moitié de la croissance

117

Amazon N°1 dans le top 10 des sites préférés des français

Kantar, via sa solution E-Commerce*, estime que les Français ont dépensé plus de 40,37 Mds € « on line » pour acheter des biens physiques en 2019. Ce montant est en croissance de +5,9% (vs 2018) soit +2,25 Mds € supplémentaires.

 Le top 10 des sites** où les français dépensent le plus est le suivant :
Amazon (Pdm valeur = 22,2%),
Cdiscount (8,1%),
Veepee (3,4%),
Fnac (2,1%),
Darty (2,0%),
Showroomprive (2,0%),
Boulanger (1,8%),
Zalando (1,6%),
LaRedoute (1,5%),
Zooplus (1,4%). (**Classement PDM Val décroissant – 100% biens physique hors sites de G.S. Alimentaires).

Le Top 10 pèse 46% des dépenses on line en France, le top 20 pèse 54%.

Amazon est le site qui a le plus progressé en valeur absolue avec + 1,14 Md€ en une année, soit la moitié de la progression du e-commerce en France en 2019 (+2,25 Mds €).

La croissance d’Amazon ne ralentit donc presque pas, elle était de +17,6% en 2018 (vs 2017) et elle s’affiche à +17,3% en 2019 (vs 2018).

Logiquement, la part de marché valeur de Amazon en France progresse nettement (+2,2 pts) et s’établi à 22,2%, soit 2,7 fois plus que la part de marché du second site, Cdiscount (8,1% ; +0,1pt de Pdm).

Kantar estime à 22,2 millions (+4,7%) le nombre d’individus français qui ont passé commande sur Amazon dépensant chacun un total de 349€ en 2019 (+12%). La fréquence d’achat sur le site se renforce à 9,8 commandes (+11,4%) en moyenne par client et par an.

Au total Kantar estime le volume d’affaires d’Amazon auprès des Français à 333 millions d’articles achetés pour un montant TTC dépensé sur le site de 7,73 Mds € (+17,2%).

Le poids de la market place continue de progresser puisque sur 100€ dépensés sur Amazon en France, 52% le sont sur des produits achetés en market place (vs 49% en 2018 et 43% en 2017).

Les éléments clés au niveau du marché au total des dépenses on line (40,37 Mds€) pour des achats de biens physiques sont les suivants :

  •  La croissance des achats on line en France est donc toujours forte mais en ralentissement puisque la croissance était de +10,9% en 2018 (vs 2017).
  •  La croissance des achats de biens sur le web se construit uniquement via la fréquence d’achat (21 commandes / an ; +8%),
  • Le nombre de clients est stable avec un niveau de pénétration de 68% et de fortes disparités selon l’âge (80% chez les 35-49 ans et 50% chez les + de 65 ans)Deux univers de produit se distinguent par leur dynamisme :
  • La MODE (Textile, chaussures, maroquinerie…) qui pèse 19% du total et progresse de +12%
  • La MAISON (Aménagement Intérieur Décoration, bricolage, art de la table, jardins / piscine) qui pèse 18% du total et dont les dépenses sur le web progressent de +13%Les dépenses sur les Market Place se développent de +24% alors que les ventes en direct évoluent de +2,8%

    La croissance a été très inégale selon les mois en 2019. La croissance a été supérieure à +10% en janvier, juillet, octobre. Spécifiquement sur le mois de novembre (Black Friday) le nombre de transaction a été élevé (77 M.) et s’est développé de +3M. (vs nov 2018) mais le budget moyen par de commande a baissé ce qui a finalement pénalisé la croissance sur ce mois-là.