Ce qu’il faut garder et oublier de la publicité en ligne

129

Ce qu’il faut garder et oublier de la publicité en ligne

Selon Cyrille Geffray, CEO de Smart

Smart leader de l’Ad tech et acteur incontournable du programmatique, dévoile les tendances à retenir et à oublier pour cette nouvelle année en matière de la publicité en ligne.

Ainsi, si les entreprises souhaitent tirer pleinement profit de leurs campagnes publicitaire il leur faudra retenir que :

  • Les intégrations SSP server-to-server sont devenues plus rentables, relayant ainsi le header bidding au second plan
  • L’investissement dans la collecte des données « first party » continue d’augmenter afin de concurrencer le duopole Google Facebook
  • Le respect de la vie privée des utilisateurs s’impose comme un devoir avec la mise en vigueur de la RGDP en Mai 2018
  • L’union fait la force contre la fraude, comme le démontre les initiatives ads.txt et ads.cert
  • L’expérience utilisateur devient une priorité qui implique de repenser les formats publicitaires en ligne
  • Les transactions privées s’imposent comme la valeur sûre. Le programmatique direct devrait ainsi augmenter de 26% en 2018.
  • Offrir plus de transparence est primordial afin de réduire les dépenses des annonceurs et aider les éditeurs à rentabiliser leurs inventaires.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE