Squid Game et les données personnelles

47

Ce que la série Squid Game nous enseigne sur la vie privée et l’utilisation des données en ligne

Une tribune proposée par Mozilla

Squid Game, l’une des dernières productions Netflix, a fait l’objet d’un déferlement médiatique auquel personne n’a pu échapper. Dans cette série télévisée coréenne, 456 joueurs très endettés mettent leur vie en danger en participant à des jeux d’enfants pour tenter de remporter l’ultime gain de 45,6 milliards (environ 33 millions d’euros). Bien que cela semble fou, tous les joueurs participent volontairement à ces jeux mortels – aussi volontairement qu’on puisse le faire compte tenu de leurs graves problèmes financiers. Cependant, nous observons qu’ils ne répondent pas à un appel ouvert à la participation mais sont personnellement ciblés et invités à participer ces rixes par une personne extérieure qui a parfaitement connaissance de leur désarroi. Pourtant, leurs situations financières et professionnelles devraient être des informations confidentielles.

Squid Game est évidemment fictif. Et, même si les théories du complot sont plus en vogue que jamais, nous ne voulons pas suggérer que des choses similaires se produisent dans la vraie vie. Cependant, la série nous alerte sur le fait que nos données personnelles peuvent facilement tomber entre de mauvaises mains ou être utilisées d’une manière inattendue, voire nous attirer des ennuis. Ce qu’il advient de nos données personnelles n’est peut-être pas entièrement entre nos mains, mais certaines mesures peuvent être prises pour limiter les risques, surtout en ligne :

  • Réfléchir avant de partager des informations personnelles. 
Ce conseil s’applique aux publications sur les réseaux sociaux, aux informations partagées avec des sites internet, ainsi qu’à l’autorisation donnée aux applications d’accéder aux contacts, à l’appareil photo, au micro,  aux activités en ligne ou et à la localisation. Il est déconseillé de partager ses informations bancaires et ses coordonnées, sauf si il y a une réelle raison de le faire et que le site internet est digne de confiance.
  • Protéger ses comptes en ligne. 

Même avec la plus grande vigilance, les comptes en ligne peuvent être affectés par une violation de données. Pour s’assurer de la protection optimale de ses comptes, il est important de choisir un mot de passe unique pour chaque compte et à caractères multiples. Ainsi, le risque de piratage se verra diminué. Si l’authentification à deux facteurs est disponible, l’activer permettra un niveau de sécurité supplémentaire. De plus, un service comme Firefox Monitor permet de vérifier si le piratage des données d’un site sur lequel vous avez un compte a eu lieu récemment (et vous invite à modifier le mot de passe) et vous alerte si vous êtes concerné.e par une violation de données dans le futur.

Un dernier conseil : si une offre paraît trop belle pour être vraie que ce soit virtuellement ou hors ligne, il est important de s’assurer de comprendre les risques potentiels avant tout engagement. Cela vaut d’autant plus si la personne ou le service en sait plus sur vous qu’il ne le devrait.