Transformation numérique : une réalité très différente au sein des pays européen résultats de l’étude Leaders 202

645

Résultats de l’étude Leaders 2020 menée par Oxford Economics et parrainée par SAP

  • Près d’1 entreprise sur 2 saisit les opportunités de l’économie numérique en Allemagne contre seulement 1 sur 7 en France et 1 sur 100 au Royaume-Uni ! Cette réalité très différente au sein des grands pays européens a été mise en avant dans le cadre de l’étude Leaders 2020 menée par Oxford Economics et parrainée par SAP (NYSE: SAP).
  • Cette étude a été réalisée dans le cadre d’une enquête menée auprès de plus de 4 100 dirigeants et salariés dans 21 pays. Elle identifie les caractéristiques des organisations qui réussissent aujourd’hui dans l’économie numérique et apporte à des nombreuses organisations des exemples de pratiques de leadership numérique dont elles pourraient s’inspirer à travers des best practices en Allemagne, Espagne, France, ou Royaume-Uni.

En comparant les compétences et pratiques d’entreprises leaders dans chaque pays, Oxford Economics et SAP ont identifié une catégorie d’organisations saisissant les opportunités de l’économie numérique, appelé les ‘‘Digital Winners’’. Ces ‘’Digital Winners’’ représentent 16% des entreprises interrogées dans le cadre de l’étude avec cependant des variations très fortes en fonction des pays européens interrogés. En effet, le leadership numérique varie considérablement selon les pays : l’Allemagne (41%) et l’Espagne (22%) sont au-dessus de la moyenne européenne alors que la France (15%) se situe dans la moyenne, loin devant le Royaume-Uni (1%) très en retard.

« La numérisation de notre monde a entraîné des changements majeurs impactant l’environnement de travail et les effectifs des entreprises. Celles-ci doivent se transformer rapidement pour se développer », a déclaré Mike Ettling, Président de SAP SuccessFactors. « En tant que leaders, nous devons créer un environnement où chaque personne puisse réussir en lui permettant de prendre rapidement des décisions fondées sur des données factuelles, en réduisant la complexité et la bureaucratie et en prenant en compte la diversité et l’engagement. Le numérique ne se limite pas à l’adoption de la technologie – il s’agit de créer une culture de l’innovation, où les résultats exponentiels ne sont pas seulement une éventualité mais une exigence. »

 Par ailleurs « L’étude soulève d’autres problématiques telles que la déconnexion avec les cadres du millénaire qui est un signal d’alarme en soi pour les cadres supérieurs», a ajouté Edward Cone, directeur adjoint Thought Leadership chez Oxford Economics. « L’avenir est à notre porte et on l’ignore souvent à nos propres dépens »