#Events – Conseil N° 2 – Le post-event : comment ne pas gâcher des semaines d’efforts

83

L’impact du digital sur l’événementiel

La transformation digitale dans l’industrie de l’événementiel a commencé et ne fait que s’accélérer. La digitalisation des événements est  indispensable pour être en accord avec les tendances actuelles. Le CMIT et My Digital Week se sont associés pour faire le point sur cette tendance avec une série de 6 témoignages de directeur marketing.

Conseil N°2

Avec Julien Rio, Marketing Director RingCentral, fondateur de myfairtool et auteur des « Trade Show Chronicles ». @Marketing_JR

 

Le post-event : comment ne pas gâcher des semaines d’efforts

Votre évènement ne s’arrête pas lors de la fermeture du stand. En fait, l’étape la plus cruciale ne fait que commencer : le follow-up. Pour s’assurer un ROI il faut, bien avant l’évènement, définir sa stratégie de suivi.

Mon conseil est de préparer en amont tous les éléments d’un suivi réussi. Avant toute chose, bien définir la méthode de capture et la standardiser pour toute l’équipe présente sur le stand. Une fois que vous aurez choisi entre collecte manuelle des cartes de visite et scannage des badges, définissez une liste exhaustive de questions (de 3 à 10) obligatoires. Ces questions (industrie, besoin, intérêt, étape du cycle de vente, budget, etc.) vont permettre à la personne faisant le suivi de le faire efficacement et avec professionnalisme et doivent donc être complétées religieusement par l’équipe de terrain.
Il faudra bien évidement définir aussi tôt que possible qui est en charge du suivi. N’attendez pas la fermeture pour vous partager les leads : votre process doit être clair dès le départ pour minimiser le temps nécessaire à la distribution des contacts.
Ensuite, créer et programmer ses emails de suivi en amont permet de rester en contact rapidement et d’éviter que le prospect ait tout oublié de sa visite sur votre stand lorsqu’il reçoit votre message. Les emails de suivi devraient être envoyés le jour même ou, au plus tard, le lendemain du salon. Les jours qui suivent l’évènement, votre prospect doit rattraper son retard d’emails, et vous risquez de perdre son attention. Le fait que ces emails soient programmés ne doit pas vous empêcher de les personnaliser. Les données enregistrées lors de la collecte de contacts sont une source de personnalisation extraordinaire pour attacher la bonne brochure ou proposer la prochaine action adéquate.
Pour atteindre vos objectifs, pensez également à les communiquer en interne. Que chacun connaisse son rôle et vos attentes est essentiel. Donnez à chaque personne des objectifs chiffrés, pas seulement sur le salon, mais également pour le suivi, et n’hésitez pas à y attacher un bonus ou une couche de gamification.

Alors, pour votre prochain évènement, prenez le temps de préparer dans les détails votre post-event en amont. Bon salon !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE