Expérience client augmentée, NFT, cryptomonnaies, blockchain… comment le Web 3.0 transforme le retail?

206

Le métavers : futur terrain de jeu pour les retailers

Achats virtuels, expérience client augmentée, NFT, cryptomonnaies, blockchain… le Web3 pourrait révolutionner le monde du retail dans les années à venir.
Quel est l’état des lieux ?
Quels sont les enjeux ?
Quels sont les défis à relever ?
Pour y répondre, le 6 avril, l’ESCP
(Ecole Supérieure de Commerce de Paris) et le cabinet de conseils Bearing Point, ont organisé un événement  :
“ Métaverse : quelles opportunités pour le retail ? ”

Retour sur les temps forts de cet événement. 

Où en est-on aujourd’hui au niveau des univers virtuels metavers et le retail ? Guillaume Olivié, CEO de LuxuryMetry, considère que le Web 3.0 est déjà en train d’imprégner notre société et de convaincre tous les marchés, selon lui : « Nous sommes partis d’un phénomène qui ressemblait à une niche, vers quelque chose qui ressemble davantage à une déferlante sur tous les marchés ».

Mais que signifie exactement Metaverse ? 
Selon Marc Petit, VP chez Epic Games : « L’Internet devient expérientiel, ce qui était 2D devient 3D, ce qui était linéaire devient intéractif. Le temps réel 3D est une nouvelle forme de média qui va devenir beaucoup plus efficace que la vidéo numérique » et de poursuivre  « Le metaverse ? c’est l’arrivée du contenu interactif sur tous les éléments de notre vie réelle ». Le VP d’Epic Games exprime aussi sa réticence envers les technologies de décentralisation du Web 3 qu’il juge « libertaires, et qui permettent de créer de nouvelles économies souterraines, il faut permettre la régulation du gouvernement». 

Comment les marques utilisent-elles les technologies du web3 ?                             Gautier Pigasse, Head of innovation chez LVMH, a présenté les initiatives prises par les maisons Hennessy et Givenchy autour des NFT.
À l’occasion de la sortie d’une série de bouteilles limitées, Hennessy a décidé d’associer un NFT unique à chaque exemplaire vendu. Cette technologie permet notamment d’authentifier l’authenticité du produit mais aussi d’obtenir des renseignements sur la bouteille et son contenu.

De son côté, Givenchy a préparé une collection de NFTs créés en collaboration avec l’artiste Chito. Ces œuvres seront vendues aux enchères sur la plateforme OpenSea et les recettes seront entièrement reversées à l’ONG The Ocean Cleanup.

 « Il est important de souligner la relation entre ce monde virtuel et le monde réel. Associer objets physiques avec des contrats ou des jetons virtuels » souligne Gautier Pigasse.


Quels sont les défis à relever ?
 Eric Chevallet, Head of Immersive Lab chez BearingPoint en a identifié trois :

  • L’écosystème au sens large : l’interopérabilité entre les différentes plateformes sera un élément clé dans l’évolution du metaverse. Selon lui : «  En fonction des metaverses dans lequel on se trouve ils n’est pas disponible de passer à un autre univers, ce qui bloque en partie l’expérience de l’utilisateur « 
  • Être metaverse-ready :  » Comment va-t-on être capable de diffuser et amener l’information détenue par l’entreprise dans ces mondes là ? Que ce soit via un accès 2D, 3D, ou autres « . Les entreprises vont devoir faciliter le flux d’information vers les univers du metaverse pour pouvoir les partager aux consommateurs.
  • Technologies d’accès au metaverse : Il est aujourd’hui compliqué pour l’utilisateur lambda de rejoindre les différentes plateformes de metaverse. Pour lui,  » il y a un vrai enjeux de réflexion autour de cette trajectoire dans le metaverse en partant de l’expérience usager et de ce que va en tirer le client. » 

Pour regarder le replay c’est ici 

Par Mathieu Fousse