Indépendants et TPE : le web un remède spécifique contre la covid-19

41

Indépendants et TPE : dans 91% des cas : un site web est aussi essentiel pour l’activité que pour l’emploi.

Une étude réalisée par Simplébo

  • 67% des indépendants et TPE sont certains qu’il est nécessaire d’être présent en ligne pour attirer les candidats,
  • 42% ont réussi à créer des emplois durant l’année 2020 et début 2021,
  • 63% pensent que la présence en ligne est une solution efficace contre la crise,
  • 44% espèrent embaucher cette année grâce à leur présence en ligne/ site web.

Quels sont les liens entre la création d’emplois et la présence en ligne pour les indépendants et les petites entreprises ?
Simplébo, startup spécialisée dans la digitalisation des TPE / PME, s’est intéressée à cette question en faisant l’analyse des données d’une enquête menée auprès de 1 706 professionnels répartis sur l’ensemble de la France. Enquête effectuée en ligne et par téléphone, sur le panel propriétaire, sous le contrôle de BuzzPress France et avec l’assistance de Simplébo, selon la méthode des quotas. La période de l’enquête : du 9 au 16 mars 2021.

Répartition par secteurs d’activité :

  • Professionnels de la Santé et du Bien-être (médecin, thérapeute, salon, etc.) : 23%
  • Professionnels de l’Artisanat (artisans du BTP, artisans alimentaires, etc.) : 17%
  • Commerces de proximité (restaurant, bar, opticien, commerce de bouche, etc.) : 31%
  • Entreprises de services et conseils (avocat, consultant, service à la personne..) : 29%

Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

« Inutile de préciser que la crise sanitaire a bouleversé les activités de nombreux professionnels mais des solutions existent pour continuer à fonctionner et ainsi à créer des emplois. Cependant, nous voulions connaître plus en détail, les implications et les conséquences sur les recrutements de la présence en ligne des indépendants et des TPE », a affirmé Alexandre Bonetti, CEO de Simplébo.

Le web stimule les emplois ?

Pour 91% des indépendants et petites entreprises, la présence en ligne est un atout majeur pour l’activité ainsi que pour l’emploi. Précisément, 48% considèrent qu’un site web a une incidence sur l’activité commerciale et permet de pérenniser des emplois. Pour 43%, cette présence en ligne permet non seulement de pérenniser des emplois mais aussi d’en créer de nouveaux.

La vitrine web, un élément essentiel

On constate que 67% des indépendants et TPE sont convaincus qu’il est nécessaire d’avoir un site internet pour recruter. Cette présence en ligne permet, en plus de la hausse d’activité, d’attirer des candidats et de rassurer les futurs employés. 24% sont ceux qui pensent que la présence en ligne n’est pas utile pour optimiser sa « marque employeur ». Enfin, tout de même 9% ne savent pas répondre à cette question.

Actuellement, 3 professionnels sur 7 réussissent à embaucher

42% des indépendants et des TPE déclarent avoir créé des emplois en 2020 ou 2021 et ce même malgré la crise sanitaire.

  • 53% des professionnels : embauche de 1 à 3 personnes
  • 31% : embauche de 4 à 6 personnes
  • 9% : embauche de 7 à 10 personnes
  • 7% : embauche de plus de 10 personnes.

Le web = remède spécifique contre la Covid-19 ? 

63% des indépendants et TPE pensent que pour survivre à la crise sanitaire, la présence en ligne est une bonne solution. « Les professionnels indépendants et TPE qui disposent d’un site internet efficace sont les grands gagnants de cette période compliquée. En effet, la crise sanitaire implique que les consommateurs passent plus de temps sur internet : 2h21 par jour en moyenne en décembre 2020 d’après Médiamétrie. C’est énorme. Les entreprises veulent être là où sont leurs clients : sur Google, que ce soit sur leur mobile ou leur ordinateur », témoigne Alexandre Bonetti, CEO de Simplébo.

Qu’en est-il des embauches cette année ?

Cependant, il semblerait que la présence en ligne ne règle pas forcément tous les problèmes. Effectivement, 37% des professionnels jugent que le site web ne leur permettra pas de créer de l’emploi en 2021 tandis que 19% ne savent pas réellement quel impact cela peut avoir. En revanche, 44% prévoient, grâce à leur site web, d’embaucher cette année. Pour ces derniers, 59% pensent embaucher entre 1 et 3 personnes. 35% tablent sur 4 à 6 embauches. Et seulement 6% espèrent créer plus de 7 emplois d’ici fin 2021.