Instagram dévoile aujourd’hui “ #LePoidsDesMots ” pour lutter contre le cyberharcèlement

31

#LePoidsDesMots 


Instagram dévoile aujourd’hui “#LePoidsDesMots”, une campagne de sensibilisation à la lutte contre le cyber-harcèlement, soutenue par Brigitte Macron et le S
ecrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles, afin de sensibiliser les adolescents au risque des dérives de certains comportements néfastes en ligne.

C’est la première fois en France, qu’Instagram lance une campagne de cette ampleur avec la volonté de former 70 000 jeunes à la lutte contre le cyber-harcèlement.

Adam Mosseri, CEO d’Instagram, déclare : “La lutte contre le harcèlement est notre priorité absolue, et nous sommes fiers de lancer une campagne de cette ampleur pour la première fois en France, avec le soutien précieux du gouvernement et en présence de la Première Dame, avec le concours de partenaires reconnus comme Génération Numérique et l’Association e-Enfance.”

Instagram lance ainsi aux côtés de partenaires tels que Génération Numérique et l’Association e-Enfance un programme de sensibilisation qui prendra vie dans près de 300 écoles à travers le pays de septembre 2021 à juin 2022.

1 800 ateliers de prévention se tiendront dans les écoles à destination des 11-15 ans, afin de les éduquer sur le sujet du cyber-harcèlement, de leur apprendre à s’en protéger et à devenir des alliés pour ceux qui en sont victimes. 200 ateliers complémentaires auront également lieu, à destination des parents, pour les aider à engager le dialogue sur ce sujet primordial auprès de leurs enfants.

“En tant que première association d’éducation à la citoyenneté numérique en France, je me réjouis qu’un acteur majeur tel que Instagram soutienne une opération dans les collèges et nous permette de lutter avec les élèves, les professeurs et les parents contre le harcèlement. Cette vaste action de terrain est complémentaire à celle qui se déploie sur la plateforme avec le soutien de créateurs de contenus qui accompagneront également nos intervenants dans les classes.” Cyril di Palma, Délégué Général de l’association Génération Numérique.

“Numéro court national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents, le 3018 est le seul dispositif en capacité d’effectuer des signalements prioritaires auprès des réseaux sociaux, dont Instagram, pour faire supprimer des contenus de cyber-harcèlement en quelques heures. Depuis la convention signée dès 2011 entre l’Association e-Enfance et le Ministère de l’Éducation nationale, le 3018 est son partenaire officiel dans la lutte contre le cyber-harcèlement entre élèves. » Justine Atlan, Directrice générale, Association e-Enfance.

Par ailleurs, un collectif de 12 créateurs de contenus* s’allient à Instagram pour faire rayonner cette campagne et œuvrer à ce travail de sensibilisation, en partageant leur expérience personnelle avec le harcèlement et en encourageant leur communauté à s’engager à leurs côtés.

Just Riadh (créateur de contenus suivi par 3,9M de personnes sur Instagram) témoigne : « Je suis l’aîné d’une fratrie de trois et je constate que le sujet du harcèlement à l’école ou en ligne est une réalité pour beaucoup de jeunes, c’est important pour moi de m’engager sur cette campagne pensée avec Instagram, car on ne pourra changer les choses que grâce à la sensibilisation et l’éducation. Le message que je veux adresser à ma communauté c’est : « Agissons, ne devenons pas complices mais alliés des personnes victimes de harcèlement. »

Pour rappel, Instagram met à disposition de sa communauté les fonctionnalités suivantes, afin de se protéger des effets du harcèlement en ligne :

  • Maîtriser des identifications et mentions : permet de déterminer si accepter ou non d’être identifié ou mentionné par d’autres membres de la communauté;
  • “Restreindre” : cet outil empêche les interactions avec un autre membre de la communauté sans qu’il n’en soit alerté;
  • Filtre de blocage des commentaires offensants : cache automatiquement les commentaires offensants ou inappropriés;
  • “Mots masqués” : filtre automatiquement les demandes de messages directs abusifs contenant des mots jugés offensants;
  • Filtre de commentaires et de mots-clés : permet de définir les mots-clés et emojis jugés inappropriés afin qu’ils soient automatiquement cachés;
  • Épingler des commentaires : il est possible d’épingler certains commentaires sous une publication afin de faire apparaître en priorité les retours positifs des membres de la communauté;
  • “Limites” : cet outil autorise à masquer automatiquement les commentaires et demandes de messages directs émanant de personnes qui ne suivent pas ou depuis peu de temps le compte concerné;
  • Passer le compte en mode privé : le contenu du compte n’est accessible qu’aux personnes abonnées;
  • Signaler un compte : notifie à Instagram les comptes diffusants des contenus jugés inappropriés;
  • Bloquer un compte : le compte concerné est bloqué et ne pourra plus retrouver le profil demandeur, ni avoir accès à son contenu.

Voici la liste des créateurs engagés :

  • @justriadh (3,9m d’abonnés) :
    • Just Riadh, de son vrai nom Riadh Bleaich, est acteur et humoriste. Il s’est fait connaître sur les réseaux sociaux avec ses vidéos décalées où il partage son quotidien. il est particulièrement sensible au sujet de la lutte contre le cyber-harcèlement qu’il veut mettre en avant auprès de sa communauté, dont beaucoup sont des adolescents.
  • @habituetoi (1,6m d’abonnés) :
    • Giovanni, mieux connu sous le nom d’Habitue-toi, est une figure incontournable des réseaux sociaux. Sa joie de vivre communicative a séduit une large communauté, souvent adolescente, qu’il souhaite éduquer et protéger contre les méfaits du cyber-harcèlement.
  • @zatis (1m d’abonnés) :
    • Zatis place l’humour au centre de sa création de contenus sur les réseaux sociaux. Il a un parcours atypique. Il souhaite éveiller les consciences sur l’importance du poids des mots et de la lutte contre le cyber-harcèlement.
  • @lenna.vivas (1m d’abonnés) :
    • Lenna fait figure de “grande sœur” des réseaux sociaux et utilise sa voix pour défendre des causes qui lui sont chères comme le cyber-harcèlement, dont elle a elle-même été victime.
  • @fatouguineaa (817k abonnés) :
    • Fatou Guinea, comédienne, partage son quotidien et ses bons plans avec bonne humeur à sa communauté: mode, beauté, lifestyle, aucun sujet ne lui échappe. Elle s’engage aujourd’hui contre le cyber-harcèlement auquel elle veut sensibiliser ses abonnés.
  • @cleemence.blt (436k abonnés) :
    • Clémence a longtemps été harcelée au collège et au lycée, si bien qu’elle a été déscolarisée. Elle a ensuite subi du cyber-harcèlement sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, elle souhaite partager son expérience à sa communauté pour qu’ils comprennent qu’on peut tous un jour être concernés et pour mieux s’en protéger.
  • @bouboule_42 (194k abonnés) :
    • Doté d’une personnalité attachante et d’un sens de l’humour à toute épreuve, Bouboule est aussi fortement engagé contre le harcèlement : il a ainsi créé une association de prévention et d’aide aux jeunes victimes.
  • @julia_saraah (144k abonnés) :
    • Julia Sarah, actrice et créatrice de contenus, fait figure de rôle-modèle pour sa jeune communauté qu’elle veut éduquer aux effets néfastes du cyber-harcèlement.
  • @elles_sassument_off (142k abonnés) :
    • Elles s’assument est un duo de créatrices de contenus : Elsa et Mel, en couple, qui partagent leur quotidien à leur communauté. Touchées elles aussi par le cyber-harcèlement de ceux qui ne comprennent pas leur amour et leur démarche de PMA, elles souhaitent faire entendre leur voix et défendre cette cause qui leur tient à cœur.
  • @adelinalifestyle_ (66,9k abonnés) :
    • Adelina s’est fait connaître en ligne pour ses vidéos de danse. Impactée par le harcèlement scolaire, elle en a fait son combat personnel qu’elle partage publiquement afin d’éveiller les consciences au sein de sa communauté.
  • @voguebymalek (42,1k abonnés) :
    • Malek est un chanteur algérien. Souvent attaqué sur les réseaux pour sa personnalité singulière, il incite sa communauté à exprimer leurs différences avec fierté et répond à ses détracteurs avec humour.
  • @croquejuju (37,4k abonnés) :
    • Croque Juju est un make-up artist hors pair qui s’affiche régulièrement maquillé sur ses réseaux sociaux. Souvent attaqué et victime de moqueries, il se fait aujourd’hui le porte-voix de la lutte contre le cyber-harcèlement.