#JFD18 Les femmes au coeur de l’innovation

62

La 6ème édition de la JFD : un événement grand public à succès, actions concrètes pour les femmes dans le digital et lancement de la Fondation Margaret

La JFD18 qui s’est tenue le 17 avril 2018 à la Maison de la Radio autour du thème “#ForABetterWorld, Le temps de l’action” a rassemblé une audience considérable grâce à un dispositif digital de grande envergure qui a permis au plus grand nombre de vivre en temps réel cet événement inspirant ! Entrepreneures et intrapreneures, toutes en chemises blanches, ont dévoilé leurs actions et engagements concrets pour agir. Parmi eux, le lancement de la Fondation Margaret qui redonne la place aux femmes dans le digital

#JFD18 #ForABetterWorld, Le temps de l’action #LesMargaret

La JFD, l’événement qui célèbre l’innovation au féminin 

Ouverte par Sibyle Veil, pour sa première prise de parole publique en tant que Présidente Directrice Générale de Radio France, cette 6ème édition a rassemblé sur scène pas moins de 60 intervenants qui participent à la construction d’un monde meilleur grâce au digital. Engagée de longue date sur l’égalité femmes-hommes Stéphane Pallez, PDG de la FDJ, marraine de cette nouvelle édition, a partagé les actions menées par le groupe pour attirer plus de femmes dans les métiers du digital.

Parmi les temps forts qu’il ne fallait pas manquer : la présentation des résultats de l’étude en présence de Mounir Mahjoubi, secretaire d’état au Numérique, “Elles changent le monde”, réalisée en partenariat avec Capgemini Consulting et La French Tech qui révèle notamment que 82% des femmes entrepreneures n’ont pas suivi de formation spécifique (coaching, e-learning, études supérieures…) et 67% des femmes disent privilégier d’autres moyens de financement que la levée de fonds. 

Nous nous réjouissons d’un changement des mentalités depuis la première édition de la JFD. Cependant les chiffres stagnent avec 28% de femmes dans le numérique et 11% de femmes à la tête de start-up tech en France. Pour rappel, selon l’Union Européenne le PIB européen augmenterait de 9 milliards d’euros par an si les femmes représentaient la moitié du secteur du numérique, alors ne perdons plus de temps à passer à l’action ! ” déclare Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la Journée de la Femme Digitale, fondatrice du JFD Club, de la Fondation Margaret et de l’agence the bureau. Et ajoute: “ Ne pas féminiser les métiers liés à l’intelligence artificielle, c’est recréer les biais et les stéréotypes de notre société actuelle et de construire un futur toujours plus inégalitaire.”

Les Margaret et le lancement de la Fondation Margaret 

Pour plus de rôles modèles dans le numérique. Après les César, les Oscar, les Margaret 

En hommage à Margaret Hamilton, codeuse informaticienne de la NASA, le prix “Les Margaret” a été remis à trois femmes qui incarnent par leurs projets comment le digital peut être au service d’un monde meilleur. Cette année, en plus des catégories Femme Digitale Entrepreneure et Femme Digitale Intrapreneure, le jury a récompensé une troisième femme par un Prix spécial.

Catégorie Femme Digitale Entrepreneure : Lucie Basch, Too Good To Go

Lucie Basch est la co-fondatrice de Too Good To Go. L’application permet aux utilisateurs d’acheter les invendus alimentaires à très bas prix autour de chez eux.

Catégorie Femme Digitale  Intrapreneure : Siham Laux, Ô fil des voisins (La Poste)

Siham Laux est CEO et co-fondatrice de Ô fil des voisins, plateforme qui permet de mettre en relation les personnes qui souhaitent bâtir un projet d’habitat participatif afin de co-construire et de partager des espaces communs.

Prix Spécial du Jury : Céline Bardet, We Are Weapons of War

Céline Bardet, est la co-fondatrice de l’ONG We Are Not Weapons of War qui soutient les victimes de violences sexuelles et de crimes de guerre dans le monde et les aide à constituer des dossiers solides à présenter devant la Cour pénale internationale.

Les lauréates se sont vues décerner un trophée digital conçu par l’artiste Judith Darmont par le biais d’une expérience immersive de réalité augmentée HoloLens réalisée par Synergiz.

La remise des prix fut également l’occasion d’annoncer la création de la Fondation Margaret qui s’engage autour de cinq axes d’actions concrètes : la mise en avant de rôles modèles, l’éducation, le coaching, la communication et le financement. Sa mission est d’augmenter le nombre de femmes dans le numérique et de soutenir leurs projets, notamment en proposant des bourses et des formations pour les femmes souhaitant s’orienter dans les métiers de l’innovation et les sensibiliser à l’entrepreneuriat et à la tech dès le lycée.

Des actions concrètes annoncées pour plus de femmes digitales 

A cette occasion, Coca-Cola a lancé en partenariat avec Force Femmes une plateforme d’e-learning pour la réinsertion professionnelle des femmes, Facebook a présenté son programme #SheMeansBusiness qui propose de former 2500 femmes en France; quant à Google, ils ont annoncé la création d’Ateliers Numériques pour des formations en ligne; ou encore Microsoft qui a lancé récemment son école éponyme dédiée à l’IA et a proposé des initiations au code pendant la Journée. Les participants se sont vu remettre un certificat d’accomplissement.

Télécharger l’étude #JFD18

LAISSER UN COMMENTAIRE