La stratégie digitale des 100 meilleurs éditeurs de logiciels français

122

La recette miracle pour performer sur le web existe-t-elle vraiment ? 

C’est ce que démontre en exclusivité l’étude inédite réalisée par Plezi sur pas moins de  55 000 liens et 29 500 sites analysés. 

Plezi, le spécialiste français de l’inbound marketing a réalisé une étude en rebond du classement des 100 meilleurs éditeurs de logiciels français du fonds d’investissement de Truffle Capital pour analyser la présence digitale des lauréats. Les résultats sont pour les moins surprenants et révèlent la liste complète de tous les sites et hyperliens qui permettent aujourd’hui à ces éditeurs de gagner la course à la visibilité sur internet.

Plezi a analysé les meilleurs éditeurs de logiciels en France (selon le classement Truffle 100): leur site, mais aussi et surtout tous les liens qu’ils ont obtenu depuis d’autres sites. Cela représente plus de 91 millions de liens analysés et compilés une source inestimable pour les stratégies SEO, qui pourront pour  la première fois obtenir la visualisation du web de ces entreprises. 

Les annuaires, les sites spécialisés, et les médias : les performeurs de visibilité 

C’est une véritable mine d’or que dévoilent les équipes Plezi au grand public. Avec pas moins de 55 000 liens qui ont été retrouvés et analysés, menant à un total de 29 500 sites, la liste établie apporte aux entreprises un outil opérationnel inédit pour établir des stratégies de SEO documentées et certifiées. 

Le classement révèle l’omniprésence des annuaires de sites, d’entreprises ou de personnes. Une ressource intéressante pour les spécialistes de SEO, puisque qu’il suffit de s’inscrire sur ce type de site pour y être listé, si les adresses n’y ont pas été agrégées automatiquement. 

Les 5 premiers annuaires sont : Kompass (n°1), Alloweb.org (n°5), Mappy.com (n°8), Ellisphere.fr (n°9) et Manageo.fr (n°11)

Les sites spécialisés représentent également une part significative du classement, par le biais des sites financiers (analystes, fonds, place de marché, etc.) mais aussi des médias en ligne. 

  • Les premiers sites financiers : les sites Truffle Capital (Truffle100.fr (n°3), Holdingsincubatrices.com (n°4), Truffle.com (n°6), Truffle100.com (n°7)), Fusacq.com (n°10), Zonebourse.com (n°41), Marketscreener.com (n°48), Cxp (n°51)… 
  • Les médias les mieux classés : Channelnews.fr (n°12), Businessman.fr (n°16), Journaldunet.com (n°19), IT pro News (n°27), Flash-infos.com (n°30)…

Des absents inattendus : les réseaux sociaux et les sites gouvernementaux 

L’analyse des résultats de Plezi met en lumière la surprenante absence de certaines catégories de sites dont les réseaux sociaux qui contrairement à ce que l’on pourrait imaginer sont quasi inexistants à l’exception de Viadeo qui se place en 2ème position. 

Autre absence remarquée, celle des sites d’organismes publics, et de la French Tech, pourtant lancée il y a 4 ans par le gouvernement, avec la vocation de développer la visibilité des acteurs “Tech” français. Malgré les annonces du gouvernement, notamment le récent NEXT40, les sites gouvernementaux sont les grands manquants du classement. 

Outre le site de Pôle Emploi et le Journal Officiel, les premiers sont par ailleurs des sites non pas nationaux, mais régionaux : Pole-emploi.fr (n°69), Journal-officiel.gouv.fr (n°145), Lyon-metropole.cci.fr (n°213), grenoble.cci.fr (n°238), auvergnerhonealpes.digital (n°253).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE