Les Français et la protection des données personnelles : un sujet d’inquiétude …

134

Etude Oracle / Odoxa :
Les Français et la protection des données personnelles
Un sujet d’inquiétude …

La 5ème édition de l’Observatoire de la Tech Oracle en partenariat avec Odoxa interroge les Français sur la question de la protection des données personnelles

Deux ans après l’entrée en vigueur du RGPD, les inquiétudes autour de la sécurité des données personnelles restent au cœur des préoccupation des Français, l’année 2020 ayant de surcroit multiplié le recours aux outils en ligne dans les cadres personnel et professionnel. Ce sont tout simplement 70% des Français qui se déclarent préoccupés par les informations collectées par les sites web. Un niveau de préoccupation élevé, toutes catégories confondues : âge, niveau de revenu, zone de résidence.

Voici les principaux enseignements de ce sondage :

  • Un sujet d’inquiétude généralisé : 7 Français sur 10 sont préoccupés par les informations collectées par les sites web (70%).
  • Une forte préoccupation : 71% des Français ont le sentiment que les données personnelles qu’ils communiquent sur Internet sont mal protégées.
  • Pour garantir la sécurité de leurs données personnelles sur Internet, les Français font confiance aux banques (70%) et à l’État et aux services publics (65%) mais ont moins confiance dans les fournisseurs d’accès à Internet (51%), les sites de commerce en ligne (54%) et les messageries en ligne (55%) ; on note même une défiance très forte à l’égard des GAFAM (70%) et des réseaux sociaux (85%).
  • Deux ans et demi après son entrée en vigueur, le RGPD doit encore renforcer sa notoriété et sa crédibilité : 74% des Français le connaissent mais 34% seulement jugent qu’il permet de mieux protéger les données personnelles.
  • Pour mieux contrôler l’utilisation de leurs données personnelles, les Français sont surtout prêts à effectuer des démarches simples, et à court-terme (navigation privée, exercice du droit d’opposition/rectification).

Pour Karine Picard, Directrice Générale d’Oracle France et EMEA Business Development Applications :  « Il est nécessaire d’accompagner les entreprises pour les aider à conjuguer recherche d’expériences positives et respect de la vie privée de leurs clients, et de construire, aux côtés des grands acteurs de la Tech, un écosystème numérique européen sécurisé, au sein duquel les données et les services peuvent être mis à disposition, collectés et partagés dans un environnement cloud de confiance favorisant l’innovation et la protection de la vie privée ».