LES STRATÉGIES DES GAFAM ET DES BIGTECH DANS LA SANTÉ

560

IA, IoT, MedTech, EHR, robotique, e-commerce :
comment ces technologies vont elles révolutionnerl’organisation et le financement des soins ?

Partenariats avec des établissements hospitaliers, mise à disposition d’infrastructures cloud, développement d’appli santé embarquées dans les enceintes et montres connectées… Les initiatives stratégiques dans le secteur de la santé se multiplient parmi les acteurs leaders de l’économie numérique et des fournisseurs d’infrastructures informatiques.

Leurs domaines de prédilection : le Big data et l’Intelligence artificielle, mais aussi l’IoT, la digitalisation des dossiers patients et la distribution physique des produits de santé.Des projets ou investissements emblématiques permettent de prendre la mesure de cette offensive. Citons Microsoft, dont le cloud Azure a été retenu en France comme prestataire d’hébergement du Health Data Hub. Aux Etats-Unis, Amazon investit dans la distribution pharmaceutique, ouvre à Seattle sa propre clinique de soins primaires et s’associe à JP Morgan et Berkshire Hathaway pour optimiser la gestion des prestations d’assurance maladie de leur personnel respectif. IBM Watson a récemment investi 50 Mds$ dans l’intelligence artificielle, en partenariat avec des établissements hospitaliers américains pour optimiser la gestion des dossiers médicaux électroniques et soutenir le développement de la médecine de précision. Alphabet dispose de cinq filiales dans le secteur de la santé, dont la principale, Verily, rassemble une équipe de 300 chercheurs, développeurs, ingénieurs et médecins qui travaillent dans la recherche médicale, l’IA, l’analyse de données et l’Internet des objets. Quant à Apple, le groupe a créé en 2018 la filiale AC Wellness Network, chargée de tester des solutions numériques innovantes et de gérer des centres de santé destinés à ses propres employés.

Améliorer l’organisation des soins et réduire les coûts de santé

La santé constitue un marché stratégique pour ces acteurs, dont le modèle de création de valeur repose sur la collecte massive de données, la capacité à les centraliser et à les monétiser. Les GAFAM et les BigTech partagent des ambitions communes : améliorer l’efficience des soins, renforcer la place de la prévention et faciliter l’accès aux soins. Ces nouveaux entrants disposent de moyens considérables pour relever ces défis, nettement plus importants que les acteurs historiques de la santé (laboratoires pharmaceutiques et fabricants de dispositifs médicaux). La capitalisation boursière combinée d’Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet et Facebook a dépassé en début d’année les 5 000 milliards de dollars. Et les chiffres d’affaires cumulés des 10eGAFAM et BigTech représentent plus de 3,5 fois ceux des 10 groupes leaders de la pharmacie.

Dans ce contexte, l’étude réalisée par Les Echos Etudes répond aux questions suivantes :
• Quels sont leurs ambitions et projets dans le domaine de la santé ?
• Quels sont les moyens engagés et les organisations mises en place ?
• Quels sont leurs partenaires et leurs stratégies d’alliances ?
• Peuvent-ils devenir des partenaires incontournables des acteurs historiques de la santé?