Quelles sont les tendances du marketing d’influence sur : Instagram, YouTube et TikTok ?

111

HypeAuditor dévoile les tendances du marketing d’influence sur Instagram, TikTok et YouTube

HypeAuditor, plateforme d’analyse IA pour les marques souhaitant réaliser des campagnes de marketing d’influence équitable, transparent et efficace, dévoile aujourd’hui la troisième édition de son rapport annuel State of Influencer Marketing. Dans ce rapport, HypeAuditor analyse les tendances du marketing d’influence sur différentes plateformes – Instagram, YouTube, TikTok – ainsi que l’évolution des habitudes des marques comme des influenceurs.

 Quelques chiffres clés

  • D’ici à 2025, le marché mondial de l’influence sur Instagram atteindra 22,2 milliards de dollars
  • 68% des spécialistes du marketing d’influence dans le monde utilisent Instagram pour leurs campagnes, ce qui en fait le réseau social le plus populaire dans ce secteur
  • 49% des influenceurs Instagram dans le monde ont été impactés par la fraude en 2021
  • Plus de la moitié (51%) des influenceurs sur TikTok en France sont des nano-influenceurs (entre 1000 et 5000 abonnés) mais ce sont les méga-influenceurs (ayant 1M+ abonnés) qui génèrent le taux d’engagement le plus élevé (13,86%)

En moyenne, dans le monde chaque visiteur passe 11 minutes et 24 secondes par jour sur YouTube

26 400 influenceurs YouTube dans le monde ont plus d’un million d’abonnés

Santé et finance au cœur des préoccupations des Français sur Instagram

HypeAuditor a analysé les comptes des influenceurs Instagram en France pour connaître la croissance annuelle moyenne des followers et la moyenne du taux d’engagement afin d’identifier les catégories Instagram les plus tendances en 2021.

Les catégories Finance & Économie et Santé & Médecine ont affiché la plus forte croissance d’une année sur l’autre : 29,7 % et 22,6 % respectivement. Les utilisateurs d’Instagram en France se sont particulièrement intéressés à la finance en 2021 afin d’apprendre à gérer leur argent. Le contexte sanitaire a également fortement joué sur leur volonté d’approfondir leurs connaissances en matière de médecine et de santé.

En termes de taux d’engagement, les sports de ballon (6,8%) et les sports d’hiver (6,3%) sont en tête de liste.

 En termes de contenus sur la plateforme, en France, la plupart des influenceurs Instagram produisent du contenu lifestyle (14,36%) – c’est la catégorie ayant connu la plus forte croissance depuis 2020, avec une augmentation de 43% du nombre d’influenceurs créant du contenu lifestyle. Les autres sujets populaires sont la photographie (10,74%), la musique (8,56%) et la beauté (7,95%).

« Au cours des derniers mois, Instagram a annoncé pléthore de nouvelles fonctionnalités permettant aux influenceurs d’être toujours plus créatifs – que ce soit avec des Reels pouvant être remixés et durer 60 secondes, les liens accessibles via les Stories ou encore le tableau de bord pour professionnels. » explique Alex Frolov, CEO et fondateur de HypeAuditor« Ces nouveaux outils font d’Instagram une plateforme avec toujours plus de succès. On estime que d’ici à 2025, le marché de l’influence sur Instagram atteindra 22,2 milliards de dollars. Par ailleurs, à l’heure actuelle, 68% des spécialistes du marketing d’influence utilisent Instagram pour leurs campagnes, ce qui en fait le réseau social le plus populaire dans ce secteur. »

La fraude sur Instagram : du progrès mais encore beaucoup de chemin à parcourir

 49% des influenceurs Instagram dans le monde ont été impactés par la fraude en 2021. Malgré ce chiffre élevé, il s’agit d’une diminution de 6,16 % en deux ans et de la deuxième année consécutive où l’analyse de HypeAuditor révèle une baisse de la fraude. Cette tendance positive illustre les efforts déployés par Instagram pour lutter plus efficacement contre la fraude sur sa plateforme.

 Les groupes d’influenceurs Instagram qui ont connu la plus forte baisse des niveaux de fraude dans le monde sont les micro-influenceurs (5k-20k followers) et les méga-influenceurs (1M+ followers), le pourcentage moyen de comptes impactés par la fraude ayant diminué respectivement de 19,04% et 14,3% en deux ans. 

 Parmi les méthodes de fraude les plus courantes, on retrouve notamment : l’achat d’abonnés, l’achat de likes et de commentaires, l’achat de vues des stories, ou encore les pods de commentaires.

Les nano-influenceurs en tête sur Instagram, mais le taux d’engagement général en baisse

Les nano-influenceurs (ayant entre 1000 et 5000 abonnés) représentent près de la moitié (43,71%) des créateurs sur Instagram en France, suivis par les micro-influenceurs (ayant entre 5000 et 20000 abonnés) avec 36,34%. Les macro-influenceurs (ayant entre 100 000 et 1M d’abonnés) et méga-influenceuers (ayant 1M+ abonnés) sont les moins nombreux : représentant 3,94% et 0,31% respectivement du total des influenceurs en France.

En plus d’être les plus nombreux, les nano-influenceurs français sont également ceux avec le taux d’engagement le plus élevé – 5,85%. Il est intéressant de noter que pour toutes les catégories d’influenceurs, le taux d’engagement a diminué entre 2020 et 2021. Cela peut éventuellement s’expliquer par les utilisateurs passant plus de temps à visionner les Reels et Stories, et donc étant moins actifs sur les posts publiés par les influenceurs.

 TikTok : un concurrent de plus en plus sérieux

Malgré les défis permanents posés par les plateformes concurrentes, ainsi que les préoccupations réglementaires, voire les restrictions dans certaines régions, TikTok continue de se renforcer et a désormais franchi le cap symbolique du milliard d’utilisateurs actifs mensuels. Les autres plateformes telles que YouTube et Instagram considèrent de plus en plus TikTok comme un concurrent et développent des fonctionnalités visant à lui tenir tête sur le marché.

TikTok continue cependant à innover, ayant notamment ajouté des options de live stream permettant d’aller encore plus loin en matière d’engagement. Les questions-réponses en live sont également une façon pour les créateurs et marques de renforcer l’interaction avec leurs audiences.

 Les nano-influenceurs plus nombreux sur TikTok mais moins engageants

À l’instar d’Instagram, les nano-influenceurs sont également majoritaires en France sur TikTok, représentant 51,21% des influenceurs sur la plateforme. Cependant, en ce qui concerne le taux d’engagement, ce sont les méga-influenceurs (ayant 1M+ abonnés) qui prennent la tête du classement – 13,86%.

 Ce taux d’engagement élevé peut s’expliquer par le fait que le comportement des utilisateurs sur TikTok diffère de la façon dont ils interagissent avec d’autres plateformes. TikTok a été conçu pour que les utilisateurs puissent facilement créer et interagir avec le contenu. Cela les encourage à publier des vidéos, à liker et à suivre fréquemment, et augmente l’engagement.

« Travailler avec des nano- et micro-influenceurs est un bon moyen de construire une marque sur TikTok, surtout pour les petites et moyennes entreprises. Ces créateurs ont moins de followers, mais ils ont généralement un public plus spécialisé. Leur message plaît mieux au public, car les gens ont tendance à leur faire confiance, alors que certains influenceurs grand public ont été accusés d’utiliser leur influence pour gagner de l’argent. » affirme Alex Frolov.

 YouTube : la plateforme historique qui continue d’innover

 YouTube reste un canal très attrayant qui peut se targuer d’avoir un nombre considérable de spectateurs avec 2 milliards d’utilisateurs connectés par mois dans le monde. En moyenne, chaque visiteur passe 11 minutes et 24 secondes par jour sur la plateforme.

 Parmi les fonctionnalités phares et récentes de YouTube, on retrouve notamment les Shorts – des formats très courts permettant aux marques et créateurs de contenus de transmettre un message sans que les utilisateurs n’aient à visionner une vidéo de longue durée.

 Une autre annonce de YouTube en 2021 a reçu un accueil plus mitigé au sein de la communauté : le retrait du compteur de dislikes sur les vidéos. En effet, ce compteur était un des indicateurs clés permettant aux utilisateurs et marques de déterminer la qualité d’une vidéo, son retrait n’est donc pas forcément perçu comme une bonne chose, que ce soit par les professionnels ou les utilisateurs de la plateforme.

 « Le marketing d’influence sur YouTube peut donner des résultats impressionnants s’il est bien mené et travailler avec des créateurs peut aider les marques et les entreprises à toucher un large public : 26 400 influenceurs YouTube ont plus d’un million d’abonnés. » déclare Alex Frolov.

 En termes de sujets les plus populaires en France, les trois catégories sur le podium sont la musique & la danse, les jeux vidéo et l’actualité & la politique : les créateurs YouTube qui publient des vidéos liées à ces sujets représentent respectivement 21,15 %, 20,18 % et 9,03 %.