Vivatech 2022 – Vu par La Brigade Du Web

184

VIVATECH 2022


Annie Lichtner

Vivatech s’est achevé. Tout a été dit ou presque.
Nous avons choisi de vous en parler à travers Twitter avec la Brigade du Web, le collectif d’influenceurs B2B, avec nos sensibilités, nos enthousiasmes et parfois nos doutes.
Cette année est une édition spéciale car nous étions partenaires de l’évènement.
Fiers certes, mais avec un beau challenge à relever : amplifier l’évènement sur Twitter.
Vivatech 2022 en chiffres  : c’est ici

Un grand merci à nos partenaires La Poste EngieOracle- KPMGHUAWEI pour leur confiance.
Merci à Fabio Gautier Head of Social Media VivaTech pour son enthousiasme indéfectible

TEMPS FORTS 

Incontournables : la présence en hologramme du Président Ukrainien Zelensky qui s’adresse à la communauté de la Tech. La présence du Président Emmanuel Macron qui rappelle que la tech a sauvé des vies avec Doctolib. « Beaucoup de raisons d’espérer, la #tech peut être la solution à beaucoup de défis : le climat ou le vieillissement ».

Un VivaTech haut en couleur avec un grande dominante VERTE.
La « greentech » est la gagnante de cette édition 2022, mais aussi cleantech, ou encore clim tech ont pris toute leurs place, avec 230 Startups présentes avec la « French Tech goes Green ». L’occasion de se poser aussi les vraies questions – « Can data save the planet ? »

La présence d’ Erik Orsenna sur le stand  @ENGIEgroup

« Nous avons 3 batailles à mener :
la bataille de l’énergie,
la bataille de l’eau et
la bataille de la nourriture. »

 


Et aussi des moments émouvants sur le Lab du @GroupeLaPoste, nous assistons à une démonstration de l’exosquelette de @ExoWandercraft et @LouvreBanque
Des robots qui permettent à des personnes handicapées paraplégiques de remarcher et de bouger.

 

Difficile de parler de Vivatech sans parler de Metavers.
Avec les marques qui recherchent de nouveaux leviers au niveau de l’expérience client .
« Les entreprises sont en train de s’armer: les grands du jeu vidéo, les grands de la technologie mais aussi les grandes marques qui ne veulent pas rater ce train-là », affirme à l’AFP Eric Hazan, associé au sein de McKinsey, à l’occasion du salon.
Reste une question fondamentale à mes yeux : ces innovations dans le Metavers vont-elles donner du sens à notre vie ?

Il est temps de décrypter tout cela avec les Brigadoux

Vivatech vu par Mathieu Fousse et sa 1ere édition de Vivatech : 

VivaTech est certainement l’évènement le plus important auquel j’ai pu assister. Impressionnant en apparence mais aussi en qualité, le nombre de start-ups présentes, de projets et de jeunes entrepreneurs m’ont surpris. Je pense que la marche vers des évènements plus responsables est en cours, nous devrons redoubler d’efforts lors des prochaines éditions. 

 

Mathieu Fousse Stagiaire au sein des Brigadoux

 3 citations à retenir :

« Je ne pense pas que les crypto-monnaies prendront le contrôle du monde ».

Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, a dévoilé son point de vue sur l’avenir des crypto-monnaies lors de VivaTech.


« Je ne suis pas le patron, c’est le client. Quelqu’un qui inspire, défie chaque jour et qui pousse le Groupe à créer de la désirabilité ».

Bernard Arnault, PDG du Groupe LVMH.

 

« Si vous êtes indifférent ou apathique au changement climatique, vous faites partie du problème ».
Tony Fadell, inventeur de l’iPod, co-inventeur de l’iPhone, fondateur de Nest et directeur et auteur de Future Shape.

 

VIVATECH sur Twitter


Céline Beckrich @CelineBeckrichNew techno de l’hyper personnalisation !
Le rouge à lèvre parfait, personnalisé à l’infini selon nos envies nos tenues notre humeur !
C’est l’
#innovation rouge sur mesure d’ Yves Saint Laurent !

Grâce aux neurosciences et une technologie embarquée dans un casque avec des capteurs, on peut capturer nos émotions et réactions provoquées par des fragrances ! Objectif nous proposer « LE » parfum qui nous correspond. #VivaTech  @lorealparisfr

Delphine Foviaux @DelpheF
Pour ma 3e participation à VivaTech, j’ai pu constater que de nombreux acteurs de l’écosystème avaient pris conscience que la tech pour la tech ne suffisait plus. Economie circulaire, engagements citoyens, matériaux recyclés et recyclables, startups engagées pour une transition écologique… Beaucoup de bonnes idées. Mais encore trop « d’innovations » qui misent plus sur leur effet whaouh que sur leur réelle utilité pour le bien commun. A suivre.

Sauvez les devoirs avec vos enfants @FoxarFR des maquettes en 3D, animées et interactives pour mieux illustrer le programme scolaire et comprendre simplement les points complexes ! et c’est gratuit)

La bonne idée de @Pentaformc’est ABACUS. Un ordinateur portable entièrement composé de plastique recyclé, qui consomme 75% moins d’électricité qu’un ordi classique et qui se                              branche sur la télé.

 

`Emilie Marquois @emiliemarquois`
C’était ma première participation au salon VivaTech ! Je n’ai pas eu l’occasion de faire un tour complet du salon et de me rendre sur les stands des exposants, mais j’ai tout de même pu noter l’enthousiasme et le dynamisme qui règnent dans les allées ! Et beaucoup de domaines sont représentés (santé, animaux, automobile, etc.). Ce qui m’a amusée : on ne rencontre pas que des Humains à VivaTech. 🙂 Ce que j’ai aimé : la place accordée à l’inclusion !

Bientôt le démarrage de l’inauguration de l’exposition « Visages de France par les facteurs », un projet de @Yann_A_B! Avec Philippe Dorge,@davidprincay et @gwen_khoud  #GroupeLaPoste

Le #numérique est un vrai moyen pour les femmes de s’émanciper économiquement en + d’être un vrai tremplin !ont un rôle à jouer : les attirer vers ces métiers et aussi mettre fin aux inégalités. 

Martine Le Jossec @loutro1990
Pour cette 6eme édition, Vivatech a enfin retrouvé l’affluence de ses débuts. Tellement de visiteurs et de startups étaient présents qu’il était matériellement impossible de tout voir.
Heureusement, cette année, un gros effort a été fait pour identifier les thématiques clefs. Et de ce fait, il était plus facile de repérer en amont les entreprises qui pouvaient nous intéresser. Par exemple, et c’est plutôt bon signe, de nombreuses startups #GreenTech ou #TechForGood étaient présentes. Espérons qu’il y en aura encore plus l’année prochaine !

@365Talents est une plateforme qui permet :d’identifier & de trouver les compétences de les allouer de manière pertinente
L’entreprise peut ainsi capitaliser sur les compétences de ses                                            collaborateurs.

@mao_boa incubėe par @ZeBox_Marseille
Une appli pour embarquer les collaborateurs dans la
#RSE de leur entreprise à travers une plateforme pour s’informer – agir – suivre l’impact de ses actions et de celles de son entreprise.

Christine Soto @CHRISTINESOTO12

La conférence #WomenInTech Stage One avec entre autres ⁦@cathbarba Des échanges passionnants avec une bonne dose d’optimisme“On est capitaine de sa vie” conclut Catherine Barba

Inclusion avec Diverdidays
Hicham Ousseni CEO et Co-fondateur de Kunto “Kunto c’est 4 mots : motivation, adaptation, inclusion et écoute. On a dû s’adapter et apprendre” …

Camille Jourdain @camillejourdain
VivaTech est un lieu qui permet aux grands groupes de présenter leurs innovations mais c’est avant tout un lieu de découvertes de startups dans de nombreux domaines comme l’environnement (transition zéro carbone, énergies renouvelables), la mobilité (voiture électriques, robots), l’inclusion (accessibilité, inégalités, santé) ou encore le web3 et le contrôle des données (NFT, Blockchain…).

Le prix Coup de cœur des #FemmesDuNumérique est attribué à #StandMeApp, une app de coaching pour les patients en traitement de cancer. Félicitations à Laurence et à son équipe @GroupeLaPoste                 

« Aujourd’hui, le temps est passé de faire la liste des problèmes sans trouver de solutions pour protéger l’environnement … » @bertrandpiccard parle de transition énergétique et du partenariat @solarimpulse @FondationEngie .

Biopod par Interstellar, des modules permettant de cultiver des plantes en environnement contrôlé pour la terre et la Lune. Certainement l’avenir de la culture durable.

Fabrice Frossard @FabriceFrossard
Après deux années d’absence, Vivatech retrouve son lustre avec un mix d’exposants peut-être plus varié que les précédentes éditions.Comme tout le monde, la percée de propositions dédiées à la prise en compte de l’environnement est sans doute le fait le plus marquant. Bien sûr il y a du greenwashing dans le lot, mais certains projets, à l’instar de la start-up Kumulus ou encore des diverses recherches menées par le CNRS méritent d’être étudiée, tout comme le projet Zebra d’Engie pour un recyclage complet des éoliennes. 

Bien sûr la mobilité « verte » et connectée a tenu une grande place au sein des allées, mais, au final, cette édition m’a plus fait l’impression d’une édition de transition où certaines technologies sont en émergences à l’instar du Web3 ou du Metavers, et certaines sur un plateau (IA, data). Bref, une édition angulaire comme promesse de nouveaux horizons technologiques.

Enjeux de sobriété numérique « nous sommes en capacité de réduire l’empreinte numérique de l’activité et ainsi réduire les GES » @Oracle_France@menahd

Kumulus Water capte l’eau à partir de l’air ambiant.
Prévu pour le marché nord_africain, la demande émerge en France.

 

 

Jérôme Monange @JeromeMONANGE
Vivatech a permis de découvrir un certain nombres d’initiatives offert par la beauté et le luxe, autour de thématiques

  • D’expérience client et d’excellence opérationnelle de marque
  • De prise en compte des enjeux environnementaux et de durabilité
  • Et d’enjeux du futur autour de l’apport du métaverse , des nft et du web3 pour les marques et leurs clients

L’expérience de la beauté #tech via le site web #LANCÔME visite du magasin virtuel rencontres avec des influenceurs des prises de RDV personnalisées du online to offline …

Quand tu as la chance de rencontrer @SPigneresCEO #WETURN la start-up qui vient de gagner @LVMH award #durabilité solution #recyclage des invendus textile qui partage sa passion et raison d’être

 

 

Jonathan Chan @ChanPerco
Si je pouvais résumer Vivatech en un seul mot : ce serait le mot « Paradoxe ». D’un côté, les startups et la technologie sont rentrées dans l’ère de la responsabilité en intégrant de plus en plus de solutions en faveur de la planète à travers la réduction des plateformes, ce qui sera une tendance de fond plus que jamais indispensable. En effet, les startups peuvent jouer un rôle décisif pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui.

De l’autre côté, il existe aussi une déconnexion de la réalité avec l’arrivée du Web3 et toutes les technologies qui lui est associé : Le Metavers, la Blockchain, les NFT… Des technologies bien plus consommatrices en ressources mais qui donnent aussi des opportunités aux marques d’aller plus loin dans leurs présences numériques et de monétiser leurs biens à travers les NFT. Le Web3 is the new IA en résumé

Jusqu’à présent, les #déchets sont destinés à l’enfouissement et responsables de la #pollution des sols et des nappes phréatiques GAYA d’ @ENGIEgroup a réussi une première mondiale. Elle produit du gaz renouvelable à partir de déchets solides. 

Chaque minute suivant un #arrêt #cardiaque, le taux de survie diminue de 10 % #Delivrone sauve des vies en livrant des #défibrillateurs avec des #drones électriquesLa livraison est automatisée avec une supervision humaine & peut transporter jusqu’à 120kg

Un concept génial ! Rouler en #vélo pour assainir l’air ! @GoRolloe est un dispositif qui se fixe aux roues des #vélos pour filtrer les particules d’air en utilisant le mouvement et l’énergie du cycliste. 3 filtres : Laine de verre, HEPA et charbon.

Merci à tous les Brigadoux pour leur contribution.
Nous vous donnons RDV en 2023

Bonus utile ou futile? On a tous craqué pour
le robot de YUKAI. Entre tamagotchi et peluche, ce robot remue la queue quand vous le caressez.