Bad Buzz et French Tech

151

Le scandale Claire Despagne

Rapport Visibrain 

La French Tech connaît, depuis quelques jours, un nouveau scandale : l’affaire Claire Despagne.
L’interview accordée au podcast « Liberté d’entreprendre » de la PDG de D+ for care, une marque de compléments alimentaires, suscite une vague d’indignations sur Twitter.
• La polémique connaît un retentissement tardif : l’interview passe inaperçue à sa sortie le 15 avril dernier, mais un mois plus tard, les internautes s’emparent de l’affaire
• Elle génère 57 277 messages publiés sur Twitter en seulement 3 jours, soit plus de 5 fois plus que l’affaire de la marque de bijoux LÕU.YETU de janvier 2021
• Les internautes dénoncent le comportement de la fondatrice par le biais de la dérision

Les conditions de travail en start-up, un sujet polémique sur les réseaux sociaux.

Les mots clés les plus utilisés sur les réseaux sociaux illustrent à quel point les conditions de travail en start-up peuvent être un sujet polémique.
#Esclavage, #précarité, #exploitation et #bullshit font partie des hashtags les plus utilisés pour commenter l’affaire.

Ce n’est pas la première start-up qui se fait épingler sur les réseaux sociaux.

Plusieurs jeunes entreprises ont fait l’objet de véritables scandales telles que LÕU.YETU cité ci-dessus ou encore l’agence Dresscode par le biais du compte « Balance ta start-up »

. Une attitude tournée en dérision par les internautes L’humour est l’angle privilégié des internautes pour traiter cette polémique, qui donne lieu à de nombreux mèmes.
D’ailleurs, les émojis « pleures de rire » sont les plus relayés sur Twitter sur cette affaire, juste derrière le pouce vers le bas.

Top tweets de l’affaire Claire Despagne https://twitter.com/Caeric_/status/1523941811563212802 https://twitter.com/Mayamo_Tv/status/1523956293588955136 https://twitter.com/itskardahoe/status/1523977315163770881