Comment une marque peut-elle profiter de l’explosion du ecommerce en Chine ?

38

Panda Meetings :
un nouvel évènement pour rapprocher les marques françaises et européennes du ecommerce chinois.

Les Panda Meetings veulent ouvrir une nouvelle porte d’accès à cet incroyable l’écosystème. Les Panda Meetings est un nouveau salon en ligne pour rapprocher les marques françaises et européennes du ecommerce chinois. La première édition aura lieu les 24 et 25 juin prochains. Elle réunira des prestataires du ecommerce chinois et des entreprises désireuses d’exporter en Chine. Un marché énorme.

En 2020, 800 millions de Chinois connectés ont dépensé en ligne un montant équivalent au PIB français, 2300 milliards de dollars, avec une croissance incroyable de près de 30% sur un an. « Ce marché va encore doubler ces 5 prochaines années, révèle Betty Touzeau, co-fondatrice des Panda Meetings, et plus de 50% des ventes globales en Chine seront réalisées en ligne dès 2023. Il est donc urgent que les industries européennes s’y impliquent, mais elles doivent beaucoup apprendre et tester ».

Le ecommerce en Chine présente en effet de très nombreuses particularités : des achats via le mobile à 90%, un marché structuré autour de quelques géants (Alibaba, WeChat, JD.com, Douyin …), une prévalence des marketplaces et des dizaines de milliers « d’influenceurs » aux carrefours du « social commerce » chinois…

« Tout est différent, résume Betty Touzeau. Il est inutile de créer un site Web marchand. En revanche, la marque doit être présente sur de nombreux canaux marketing ».

La première édition des Panda Meetings, les 24 et 25 juin prochains, proposera aux marques invitées de rencontrer des partenaires capables de les accompagner dans ce mille-feuille numérique.

Etant donné les circonstances sanitaires, la première édition des Panda Meetings se déroulera 100% en ligne. La plateforme proposera des visio-meetings de 30 minutes, des rendez-vous d’affaires en « double opt in », des temps d’échanges via des séances de networkings et de découvrir les offres des prestataires chinois réunis pour l’occasion.

Le projet Panda Meetings est né de la conjonction de deux expertises :  Betty Touzeau a vécu en Chine 8 ans et y a travaillé exclusivement dans le ecommerce. Elle est associée à Alain Laidet, qui a créé les trois plus gros salons du ecommerce en France :  Paris Retail Week (ex. E-Commerce Paris), le salon E-Marketing Paris et le salon E-Commerce One to one Monaco (avec le groupe Comexposium).

L’événement est gratuit pour les marques et les retailers. La manifestation est soutenue par Business France et son initiative Team France Export.

Pour s’inscrire à l’évènement en ligne c’est ici